Image d'illustration. CC BY-NC-ND / CICR

Niger : notre action de janvier à juin 2019

Au Niger, dans les régions de Diffa et Tillabéri, des dizaines de milliers de déplacés internes, réfugiés et résidents continuent d'être affectées par les conséquences du conflit et de l'insécurité.
Article 16 août 2019 Niger

Dans la région d'Agadez et le nord-Tahoua, les populations font toujours face aux effets conjugués des aléas climatiques, de l'insécurité persistante dans un environnement fragile et les conséquences des conflits dans les pays frontaliers. Dans leur tentative de rejoindre la Libye ou l'Algérie, des milliers de migrants mettent aussi leur vie en péril dans la dangereuse traversée du désert du Sahara.

Sur le terrain, avec l'appui de la Croix-Rouge nigérienne et la Croix-Rouge française, voici notre action de janvier à juin 2019.

1036 personnes
ont bénéficié d'une prise en charge médicale, avec environ 347 interventions chirurgicales effectuées à Diffa.
2 880 personnes
ont bénéficié de la réhabilitation du forage de la station de pompage pastorale d’Intarakmat en vue d’améliorer l’accès à l’eau potable aux populations et à leur bétail, à Agadez.
987 219 animaux
ont été vaccinés au profit de 16 455 ménages agropasteurs à Tillabéri.
30 femmes
en situation de handicap issues du centre régional des handicapés physiques d’Agadez, ont été formées et soutenues.
4099 appels téléphoniques
gratuits ont été facilités afin de rétablir et/ou maintenir les liens familiaux au profit des migrants de passage à Agadez et d'autres villes.

Plus détails sur notre action à Diffa, Tillabéri et Agadez.