République centrafricaine : campagne contre la gale en faveur des quelque 500 détenus de la prison de Ngaragba

22 juillet 2016
République centrafricaine : campagne contre la gale en faveur des quelque 500 détenus de la prison de Ngaragba
Avec le soutien de la Croix-Rouge centrafricaine, le CICR a traité 500 détenus contre la gale à Bangui. (c) Ronald Kradjeyo/CICR

Bangui (CICR) - Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a terminé le 19 juillet 2016 une campagne pour éradiquer la gale et soigner les détenus affectés dans la maison d'arrêt de Ngaragba à Bangui.

« Les premiers cas de gale dans la prison de Ngaragba ont été constatés au mois de mai 2016. La maladie s'est rapidement répandue, affectant plusieurs détenus. Il fallait agir rapidement pour en arrêter la propagation et soigner les personnes concernées », a déclaré Yves Giebens, chargé des activités santé du CICR en République centrafricaine.

En collaboration avec les responsables de la maison d'arrêt et appuyé par des volontaires de la Croix-Rouge centrafricaine, le CICR a lancé le 11 juillet une campagne d'éradication de la gale et a administré un traitement médical aux quelque 500 détenus de la prison. Il a aussi assaini et désinfecté les lieux ainsi que les articles personnels. La campagne ayant été préparée et mise en œuvre avec les autorités, ce serait dorénavant ces dernières qui en assumeraient la responsabilité si une telle action devait être menée dans d'autres lieux de détention.

La gale est une affection de la peau due à une infection par un parasite externe, trop petit pour être visible à l'œil nu. La transmission se fait par contact corporel direct et prolongé dans 95% des cas, ou par les vêtements, la literie ou les tapis infectés.

En accord avec les autorités centrafricaines, le CICR visite les lieux de détention tant à Bangui qu'à l'intérieur du pays, se focalisant sur les conditions de détention et le traitement réservé aux détenus. Le CICR distribue des articles d'hygiène et soutient également les maisons d'arrêt de Bangui en médicaments pour permettre à l'ensemble des détenus d'avoir accès aux soins de santé primaire.

Informations complémentaires:
Jean-François Sangsue, Chef de délégation CICR Bangui, tél. : +236 75 52 75 06 ou +236 72 54 56 59.

Voir aussi : Actualité en Centrafrique