République centrafricaine : en 2016, des milliers d'enfants malnutris ont été traités

20 février 2017
République centrafricaine : en 2016, des milliers d'enfants malnutris ont été traités
Un chirurgien du CICR et son collègue de l’Hôpital communautaire de Bangui administrent un vaccin antitétanique à un blessé avant l’intervention chirurgicale. CC BY-NC-ND / CICR / Ronald KRADJEYO

En RCA, à travers notre délégation à Bangui, nos sous-délégations à Bangui (dédiée aux opérations dans l'ouest du pays), à Kaga Bandoro, Bambari et Ndélé ainsi que notre bureau à Birao, nous avons pu faciliter l'accès aux soins de santé d'urgence ainsi que l'accès à l'eau.

Durant l'année 2016, en RCA, nous avons pu améliorer l'accès aux soins de santé, l'accès à l'eau et les conditions d'hygiène, subvenir aux besoins essentiels des populations et rétablir les liens familiaux. Nous avons aussi rendu visite aux personnes privées de liberté. Enfin, nos équipes ont également travaillé à la promotion du droit international humanitaire et coopéré avec la Croix-Rouge de la République centrafricaine.

Faits marquants de l'action du CICR en RCA durant l'année 2016 :

48 000 personnes ont reçu des articles ménagers essentiels et plus de 7 200 ont reçu une ration alimentaire d'urgence.
60 000 personnes de Bambari, Kaga Bandoro et Paoua, principalement des personnes déplacées ou de retour dans leur région, ont reçu des semences et outils aratoires afin de reprendre leurs activités agricoles.
   alt= 96 enfants et 11 adultes vulnérables ont été réunis avec leur famille. Cela inclut 59 réunifications transfrontalières.
  610 000 résidents de Bangui et Ndélé ont bénéficié d'un accès amélioré à l'eau potable.
  770 interventions chirurgicales ont été effectuées par notre équipe chirurgicale. Plus de 2 765 enfants malnutris, dont 345 cas de malnutrition aigüe sévère, ont été traités dans les unités nutritionnelles thérapeutiques de Kaga Bandoro et des autres villages de la région.

 Pour en savoir plus, lire le point sur nos activités en RCA.

RCA - Faits et chiffres 2016

S'inscrire à la newsletter