République centrafricaine : la violence provoque de nouveaux déplacements

22 décembre 2015

Plusieurs centaines de déplacés, qui avaient pu regagner leur domicile, ont dû s'enfuir de nouveau lorsque les violences ont repris fin septembre, dans la capitale Bangui. La plupart ont trouvé refuge sur les sites qu'ils avaient quittés quelques semaines auparavant. Les conditions de vie y sont précaires et les besoins en eau potable, vivres, abris et soins de santé en augmentation.

Voir aussi : la crise humanitaire en République centrafricaine