Le conflit au Soudan du Sud

Le CICR vient en aide aux personnes durement touchées par le conflit qui sévit au Soudan du Sud, alors que la situation humanitaire s'est fortement dégradée dans l'ensemble du pays. 

Le CICR œuvre auprès de communautés dans tout le Soudan du Sud. L'une d'entre elles est la tribu nomade des Fallatas à laquelle appartiennent Halima et Yeda. CC BY-NC-ND / CICR / Mari Aftret Mortvedt

Alors que la guerre civile fait rage au Soudan du Sud depuis quatre ans, la situation humanitaire s'est fortement dégradée dans l'ensemble du pays. Le conflit a fait d'innombrables victimes, des millions de personnes ont été forcées de quitter leur foyer et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins les plus fondamentaux.

A cause du conflit, 6 millions de personnes dépendant de l'aide humanitaire au Soudan du Sud, il est parfois difficile d'arriver vers ceux qui en ont besoin.

Le conflit armé au Soudan du Sud a miné les services vétérinaires du pays, affectant les communautés qui dépendent de ces animaux pour leur survie. Il est essentiel de maintenir le bétail en vie et en bonne santé.

 

 CC BY-NC-ND / CICR / Etienne Gaboreau

Depuis 30 ans, le CICR met en œuvre des projets de soutien à l'élevage pour atténuer les risques d'épidémies, de transmission de parasites, de blessures et de problèmes de santé, qui nuisent à la production et à la reproduction animales.

Le conflit qui a éclaté en 2013, a poussé plus d'un million et demi de personnes à fuir le Soudan du Sud, un chiffre nulle part égalé en Afrique. Il ne reste aujourd'hui dans le pays qu'un médecin pour 65 000 habitants.

Alors que le conflit entre dans sa cinquième année, le CICR demeure résolu à offrir protection et assistance aux personnes qui en sont victimes au Soudan du Sud.