Crise en Ukraine : discussions à Lougansk sur les meilleures pratiques de prise en charge des dépouilles mortelles

23 janvier 2016

Kiev / Lougansk (CICR) – Aujourd'hui, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a réuni à Lougansk une table ronde consacrée à l'identification des personnes décédées et à la gestion respectueuse des corps.

« Quand des personnes perdent la vie dans un conflit armé, leur dépouille doit être localisée, récupérée et identifiée », explique Maria Dolores Morcillo Mendez, expert médico-légal du CICR. « L'identification constitue l'ultime étape de ce processus complexe. Elle est importante à deux titres pour les familles, car elle leur permet de connaître enfin le sort de leurs proches et, souvent, elle les aide à composer avec le chagrin et le deuil. »



La table ronde a réuni des experts et des enquêteurs appartenant à des organisations locales qui participent à la recherche, à la récupération, à l'examen et à l'identification des corps. Les participants ont échangé des informations sur leurs méthodes de travail ainsi que sur les difficultés particulières qu'ils rencontrent. Une discussion technique approfondie a également eu lieu sur la prise en charge correcte des dépouilles mortelles.



La réunion tenue à Lougansk marque la fin de la série de tables rondes organisées à Kiev, Dniepropetrovsk et Donetsk. Plus d'un millier de personnes sont encore portées disparues par suite du conflit armé dans l'est de l'Ukraine ; le CICR aide les familles à obtenir des informations sur le sort de leurs proches. De plus, le CICR assure de part et d'autre de la ligne de front une formation et une assistance technique dont bénéficient les institutions médico-légales et les organisations non-gouvernementales impliquées dans la recherche, la récupération et l'identification des restes des personnes décédées.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Matthias Weinreich, CICR Kiev, tél. : +380 67 509 42 06

Sanela Bajrambasic, CICR Donetsk, tél. : +38 050 315 04 60