Libéria : ce qu'a fait le CICR en 2012

18-03-2013 Faits et chiffres

Personnes privées de liberté

  • organisé 157 visites dans 14 lieux de détention et 7 postes de police ;
  • visité 88 internés ivoiriens au camp d’internement de Wainsue et réuni 14 jeunes internés avec leurs familles ;
  • fourni des articles d’hygiène et des médicaments pour 1 800 personnes détenues dans 14 lieux de détention, et transformé des cellules pour en faire une infirmerie permettant le dépistage des nouveaux détenus et l’isolement des malades, à la prison centrale de Monrovia ;
  • coordonné un programme d’alimentation complémentaire à l’intention de 131 détenus atteints de malnutrition ;
  • réparé 5 puits à pompe manuelle en faveur de 1 100 personnes ;
  • fourni 210 moustiquaires à la prison de Kakata et remplacé le toit du bâtiment principal de l’établissement ;
  • formé 50 agents de santé et membres du personnel pénitentiaire aux soins de santé et à la nutrition dans les prisons.

Rétablissement des liens familiaux

  • réuni 115 enfants et 5 adultes vulnérables avec leurs familles, essentiellement en Côte d’Ivoire ;
  • organisé plus de 1 100 appels téléphoniques entre des réfugiés ivoiriens et leurs familles ;
  • collecté et distribué environ 1 200 messages Croix Rouge échangés entre des réfugiés ivoiriens et leurs familles se trouvant en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays.

Santé

  • fourni des médicaments et du matériel médical à 4 dispensaires du comté de Lofa et organisé des cours de formation destinés à leur personnel ;
  • construit une maison pour le personnel de chaque dispensaire et remis 1 moto à chacun des établissements.

Soutien à la Croix-Rouge nationale du Libéria

Le CICR a aidé la Croix-Rouge du Libéria à :

  • distribuer des articles ménagers de première nécessité à plus de 18 000 réfugiés ivoiriens dans les comtés de Grand Gedeh et de River Gee ;
  • distribuer des outils agricoles à environ 1 000 foyers de 48 communautés dans les comtés de Grand Gedeh, Lofa, River Gee et Sinoe ;
  • fournir 22 tonnes de semences à 750 fermiers vulnérables accueillant des réfugiés dans le comté de Grand Gedeh ;
  • fournir 7 500 kg d’engrais et 100 litres de produits chimiques pour aider environ 3 000 fermiers de retour chez eux, dans le comté de Lofa, à produire de l’huile de palme ;
  • construire 20 latrines communautaires et réparer 40 puits à pompe manuelle en faveur de 12 000 personnes dans les comtés de Lofa, Montserrado, Grand Gedeh et River Gee ;
  • organiser des cours de formation en premiers secours (gestes d’urgence vitale et interventions d’urgence) pour 17 officiers de police.

Eau et habitat

  • facilité l’accès à l’eau potable pour 29 000 personnes en construisant ou en remettant en état 129 puits à pompe manuelle et en formant 64 mécaniciens sur pompes et 126 promoteurs d’hygiène communautaire dans 18 communautés accueillant des réfugiés, dans les comtés de Nimba, Bong, Montserrado, Grand Gedeh, River Gee et Maryland ;
  • achevé la construction d’un kiosque à eau d’une capacité de 10 000 litres pour 1 500 personnes et facilité l’accès à des installations sanitaires pour 1 900 personnes de communautés vulnérables, en rénovant 15 latrines communautaires à Monrovia, la capitale.

Promotion du droit international humanitaire et des principes humanitaires

  • travaillé avec les forces armées du Libéria pour former 595 officiers et 6 formateurs ;
  • instruit 458 officiers supérieurs de la Mission des Nations Unies au Libéria ;
  • organisé des séances de sensibilisation aux principes humanitaires fondamentaux à l’intention de 337 membres de la police nationale du Libéria, 74 agents des forces de sécurité conjointes et 517 représentants des autorités de district.

Rubriques associées