Bangladesh : faits et chiffres pour 2013

18-03-2014 Faits et chiffres

Les activités du CICR au Bangladesh en 2013

Assistance aux personnes touchées par la violence

  • avec le Croissant-Rouge du Bangladesh et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, fourni des vivres et des articles ménagers à 456 familles touchées par la violence à motivation politique dans quatre districts du pays ;
  • procédé à une évaluation de la sécurité économique, en coopération avec le Croissant-Rouge du Bangladesh, dans deux Chittagong Hill Tracts (régions montagneuses de Chittagong) pour identifier les besoins potentiels de subsistance des communautés locales.

Rétablissement des liens familiaux et recherche de personnes disparues

  • collecté et distribué 325 messages Croix-Rouge contenant des nouvelles familiales, en collaboration avec le Croissant-Rouge du Bangladesh ;
  • avec le Croissant-Rouge du Bangladesh, facilité la transmission de 115 messages entre Bangladais détenus à l’étranger et leurs familles de retour au pays ;
  • contribué au rapatriement de quatre citoyens bangladais se trouvant à l'étranger ;
  • conduit six séances de formation à l’intention des premiers intervenants (dont une organisation caritative islamique) et une table ronde, en coopération avec les autorités nationales, sur la gestion des dépouilles mortelles lors de catastrophes ;
  • fourni 1 160 sacs mortuaires aux premiers intervenants impliqués dans la réponse d'urgence après l’effondrement du bâtiment Rana Plaza.

Personnes privées de liberté

  • distribué, en coopération avec le Croissant-Rouge du Bangladesh, des vêtements et des assortiments d’articles d’hygiène à des ressortissants étrangers détenus au Bangladesh.

Soutien aux soins de santé et à la réadaptation physique

  • dispensé des formations et une assistance technique au CRP à Savar et Chittagong, et aidé le centre à fournir 480 orthèses et 150 prothèses pour 630 patients handicapés.
  • organisé trois séances de réadaptation physique pour 57 professionnels de la santé, dont des médecins, des dirigeants du Croissant-Rouge du Bangladesh et des représentants des organisations de personnes handicapées et des ONG ;
  • coopéré avec le Croissant-Rouge du Bangladesh pour fournir un cours de formation en premiers secours et un cours de « formation de formateurs » pour 24 membres des services de police, de l’Ansar (forces auxiliaires), ou du Village Defence Party (VDP) du Bangladesh ;
  • apporté son concours au Croissant-Rouge du Bangladesh dans l'organisation d'un camp médical à l’occasion du Bishwa Ijtema, le deuxième plus grand rassemblement de musulmans, où des services médicaux extérieurs ont été dispensés à 2270 patients ;
  • Avec le Croissant-Rouge du Bangladesh, organisé quatre cours de formation en premiers secours pour les 98 étudiants activistes politiques appartenant à neuf partis politiques à Chittagong et Cox's Bazaar.

Soutien au Croissant-Rouge du Bangladesh

  • apporté son concours au Croissant-Rouge du Bangladesh en prodiguant les services de premiers soins et d'évacuation d'urgence à 66 personnes blessées lors de violences à motivation politique à Dhaka et Chittagong ;
  • aidé le Croissant-Rouge du Bangladesh à mener huit campagnes de sensibilisation visant à mettre fin à l’usage abusif de l’emblème du croissant rouge, et conduit un atelier pour discuter des possibles activités de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans des situations de violence collective ou à motivation politique au Bangladesh ;
  • organisé un atelier pour 30 membres du personnel et volontaires du Croissant-Rouge du Bangladesh sur le « Cadre pour un accès plus sûr », qui couvre notamment la prise en charge médicale d’urgence dans des situations de violence ;
  • mené deux séances d'orientation sur la gestion des dépouilles mortelles, rétabli les liens familiaux, et assuré les soins de santé pour 70 collaborateurs locaux et volontaires du Croissant-Rouge du Bangladesh.
  • avec le Croissant-Rouge du Bangladesh, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et d’autres partenaires au sein du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, organisé une conférence de presse, une course de relais, un rallye, exposé des affiches et installé des éclairages pour célébrer 150 ans d’action humanitaire.

Promotion et mise en œuvre du droit international humanitaire

  • soutenu les initiatives du gouvernement du Bangladesh pour mettre en place un comité national sur le droit international humanitaire et adhérer aux traités internationaux comme le Traité sur le commerce des armes ;
  • organisé un cours de formation régional sur le droit international humanitaire, auquel ont participé 49 responsables gouvernementaux et universitaires d’Asie du Sud et d’Iran ;
  • organisé des séances de sensibilisation au droit international humanitaire et au droit international des droits de l’homme pour plus de 1 100 membres des forces armées, deux cours de « formation de formateurs » pour 40 membres des forces armées et deux cours pour 60 membres des gardes-frontières bangladais ;
  • conduit cinq séances d'information au pré-déploiement pour 285 membres des forces armées devant être déployées dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies à l'étranger ;
  • organisé des séances de formation sur le droit international humanitaire et le droit international des droits de l’homme, axées en particulier sur les principes fondamentaux régissant l’usage de la force et des armes à feu, pour plus d’un millier de membres des forces de l’ordre des services de police, du Bataillon d'action rapide (Rapid Action Battalion, RAB), de l’Ansar (forces auxiliaires), ou du Village Defence Party (VDP) du Bangladesh ; deux autres séances ont eu lieu pour 60 gardes-frontières du pays ;
  • conduit un programme de formation des enseignants pour 45 éducateurs, et soutenu financièrement cinq participants à une séance de formation régionale sur le droit international humanitaire ;
  • organisé un concours national de plaidoirie et financé la participation de l'équipe gagnante à un concours régional ;
  • organisé trois séances de sensibilisation au droit international humanitaire parmi les enseignants des écoles religieuses (madrasa) ;
  • collaboré avec la seule université publique islamique au Bangladesh pour publier un livre de référence sur l'islam et le droit international humanitaire.

Rubriques associées