Gaza : sauver des vies dans des conditions extrêmes

04-08-2014 Éclairage

Nous poursuivons sans relâche nos efforts, mais l'aide humanitaire, si elle peut atténuer une partie des souffrances occasionnées, ne peut empêcher la violence. Les photos ci-dessous illustrent quelques-unes des activités que nous avons menées conjointement avec le Croissant-Rouge palestinien au cours des derniers jours.


Soins de santé

Nous œuvrons d'arrache-pied aux côtés du Croissant-Rouge palestinien et des autorités locales pour faciliter les évacuations sanitaires et acheminer des fournitures médicales aux hôpitaux. Le 28 juillet, nous avons fourni des solutions intraveineuses et du matériel de premiers secours au service de protection civile de Gaza. Nous avons également accompagné des ambulances du Croissant-Rouge palestinien et le service de protection civile à Khouza, enlevé quatre restes humains et évacué quatre blessés qui étaient bloqués dans la zone de combat.  CC BY-NC-ND / ICRC

 


Eau

Au total, 3 500 litres d'eau acheminés par camion et 1 000 litres d'eau en bouteille ont été distribués le 27 juillet à près de 4 000 personnes déplacées dans des centres d'accueil de la bande de Gaza. Depuis le début des combats, nous collaborons avec le Croissant-Rouge palestinien et les autorités locales à de nombreux projets visant à rétablir l'accès à l’eau. À ce jour, plus de 370 000 personnes en ont bénéficié.  CC BY-NC-ND / ICRC

 


Secours d’urgence

Depuis le début du conflit, plus de 350 000 personnes ont fui pour trouver refuge dans des camps, des écoles, des lieux de culte ou chez des proches. Pourtant, elles sont nombreuses à ne se sentir en sécurité nulle part. Les habitants craignent en permanence de subir une mort violente, et depuis plusieurs jours, l’angoisse et les bruits assourdissants empêchent bon nombre d'entre eux de trouver le sommeil. Nous collaborons étroitement avec le Croissant-Rouge palestinien pour répondre aux besoins vitaux des personnes déplacées. Nous avons distribué des articles ménagers de première nécessité et des colis alimentaires du Croissant-Rouge palestinien à quelque 3 500 personnes.  CC BY-NC-ND / ICRC

 


Électricité

Trois lignes électriques ont été réparées le 29 juillet, ce qui a permis d'assurer un approvisionnement en électricité à 870 000 personnes dans la bande de Gaza. D'autres travaux de réparation devaient être effectués le jour même où la centrale électrique a été frappée. Depuis le début du conflit, l'approvisionnement en électricité a été réduit de moitié. En raison des dégâts causés le 30 juillet à la centrale électrique de Gaza – qui assurait un tiers de la fourniture totale d'électricité –, l'approvisionnement est aujourd'hui réduit à néant, ce qui entrave notamment le fonctionnement du réseau de téléphonie mobile.  CC BY-NC-ND / ICRC

 


CC BY-NC-ND / ICRC