Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Myanmar : le CICR continue à soutenir les services orthopédiques

24-02-2006 Éclairage

En partenariat avec la Croix-Rouge de Myanmar, le CICR continue d’apporter son soutien aux services orthopédiques du pays, notamment au Centre d’appareillage orthopédique et de rééducation physique de Hpa-an (HORC) dans le sud-est du pays.

 

©CICR/mm-e-00067 
   
 
        Le Centre orthopédique de Hpa-an a été inauguré en janvier 2003. Sa construction a été entièrement financée par le CICR afin de répondre à un besoin en matière d’appareillage orthopédique pour des personnes handicapées vivant dans le sud-est du pays (États de Mon et Kayin et Division de Tanintharyi). Il est géré en partenariat avec la Croix-Rouge de Myanmar, le ministère de la Santé et le ministère de l’Intérieur.
 
Le HORC dispose d’un centre d’appareillage orthopédique, d’un espace d’entraînement à la marche et de physiothérapie, d’un pavillon pour les patients (pouvant recevoir 30 amputés), d’une cuisine et d’un service d’administration générale.
 
Actuellement, il fournit des services aux amputés des membres inférieurs (à savoir des prothèses, des aides à la marche et une rééducation fonctionnelle de base) et sa capacité de production dépasse les 600 prothèses par an. En 2005, il a accueilli quelque 800 patients, dont 73% étaient nouveaux, les autres vena nt pour des réparations et des ajustements. Il a fabriqué et distribué plus de 1 000 béquilles.
 
Vingt-six collaborateurs locaux, dont neuf prothésistes stagiaires, travaillent au HORC et bénéficient de l’encadrement professionnel de deux prothésistes du CICR. Un chirurgien orthopédiste de l’hôpital de Hpa-an supervise tous les services de rééducation physique fournis par le centre. Deux personnes participent actuellement à un cours de formation professionnelle à l’École cambodgienne de prothèse et d’orthèse, à Phnom Penh. Il est prévu qu’ils réintègrent le centre en septembre 2006.
 
Le CICR apporte les connaissances techniques et couvre tous les frais de fonctionnement des activités du centre. Celui-ci devrait devenir autonome en matière de technique et de gestion d’ici à 2009, mais il aura certainement besoin d’un soutien financier à plus long terme.
 
Le HORC est un des sept services d’appareillage orthopédique auxquels le CICR apporte son soutien à Myanmar. Parmi les autres figurent l’hôpital national de rééducation physique de Yangon, l’hôpital général de Mandalay et l’hôpital militaire de Pyin Oo Lwin, au nord de Mandalay. En septembre 2005, le CICR a terminé la mise en place des services orthopédiques de l’hôpital militaire de Aung Ban dans le sud de l’État de Shan.
 
Depuis que le CICR s’est engagé à Myanmar, il a contribué à la fabrication de plus de 18 000 prothèses. Il apporte son aide directe à 90% des appareillages de membres inférieurs dans le pays.