Notre monde en guerre : dix clips vidéo de huit zones de conflit

07-12-2009 FilmRef.. V-F-CR-F-01023-A James Nachtwey, Franco Pagetti, Antonin Kratchovil, Ron Haviv, Christopher Morris

Le CICR s’est associé à cinq photographes de guerre maintes fois primés de l’agence photographique VII – James Nachtwey, Franco Pagetti, Antonin Kratchovil, Ron Haviv et Christopher Morris – pour porter au devant de la scène internationale le destin d’individus marqués par les pertes et les souffrances engendrées par la guerre : des femmes tentant de se reconstruire après avoir subi des violences sexuelles, des familles contraintes de fuir leur foyer, des victimes de la guerre des gangs, etc. Le projet a aussi permis de mettre en exergue les efforts mobilisateurs d’hommes et de femmes ordinaires pour limiter les souffrances humaines dans certaines des régions du monde les plus touchées par la violence. Le DVD comprend 10 clips vidéo provenant de huit pays frappés par la guerre.

Afghanistan : une douleur indicible
Le célèbre photographe de guerre James Nachtwey a parcouru l'Afghanistan en 2009 pour le compte du CICR. Il y a vu les souffrances de gens qui figurent parmi les plus vulnérables du pays. Cette compilation de photographies témoigne de sa vision du coût humain de la guerre.

En Colombie, les mines continuent de briser des vies
Dans les régions rurales de Colombie, les mines terrestres ont brisé de nombreuses vies et les communauté s locales continuent de souffrir de leur usage. Francisco a 20 ans. En février 2009, il a marché sur une mine alors qu'il se rendait à son travail avec un ami. Francisco a survécu, mais à quel prix ?

RD du Congo : donner aux enfants perdus la chance d'une vie nouvelle
En août 2008, les hostilités ont repris entre l'armée de la République démocratique du Congo et des combattants du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP). Plus de 250 000 civils ont été forcés de fuir, parfois à plusieurs reprises. Dans le chaos, des familles ont été séparées et des enfants perdus. En collaboration avec le centre Don Bosco, un orphelinat de Goma, le CICR travaille à réunir les enfants et leurs familles.

Haïti : la pauvreté : un terrain propice à la violence
Elvanise Tidor a 83 ans et vit depuis de nombreuses années à Cité Soleil, un bidonville tentaculaire de la capitale haïtienne situé sur la côte. Prise dans un échange de tirs entre bandes rivales en 1993, Elvanise s'est à nouveau retrouvée en situation de danger en 2004. Dans les pays touchés par la violence, les femmes courent d'énormes risques et font souvent preuve d'une grande ingéniosité pour surmonter de terribles épreuves.

Haïti : procurer une aide essentielle aux malades et aux blessés
Les volontaires de la Croix-Rouge haïtienne évacuent les malades et les blessés des quartiers pauvres de Port-au-Prince. Ils discutent avec les chefs de gangs de décisions dont dépendent des vies humaines : un travail dangereux et stressant.

Guérison et réconciliation au Libéria
Les femmes et les enfants libériens ont été les principales victimes de ces 14 années de guerre. Ils ont subi des traumatismes qui dépassent l'imagination. Le programme de guérison des traumatismes et de réconciliation, mis sur pied par l'Église luthérienne du Libéria, offre aux femmes des conseils gratuits pour les aider à trouver des mécanismes leur perme ttant de gérer les traumatismes du passé et les épreuves du présent.

Liban : déracinés par le conflit
Mme Tawiyyeh, réfugiée palestinienne au Liban, a été déplacée de Nahr al-Bared jusqu'au camp durant les combats de 2007. Elle a tout perdu. Son mari est mort peu après le déplacement, et son fils s'est fait tuer par l'armée lors d'une manifestation contre les combats.

Liban : les volontaires médicaux mettent leur vie en jeu
Nahr al-Bared est un camp palestinien dans le nord du pays, où des combats ont opposé l'armée libanaise aux miliciens du Fatah al-Islam pendant près de quatre mois en 2007. Said Tawiyyeh, 59 ans, lui-même réfugié palestinien au Liban, travaille comme volontaire médical pour le Croissant-Rouge palestinien depuis 27 ans.

Philippines : protéger la vie et la dignité des détenus
James Nachtwey, un photographe de guerre reconnu, s'est rendu aux Philippines en 2009 pour le CICR. Il a été témoin des souffrances endurées par certaines des personnes les plus vulnérables : les détenus et les personnes déplacées par le conflit. Aux Philippines, le CICR visite depuis plus de 17 ans les personnes détenues en relation avec les conflits armés et d'autres situations de violence.

Géorgie : le dilemme des déplacés
En août 2008, des avions russes bombardaient le Haut Kodori Gorge, partie de l'Abkhazie contrôlée par la Géorgie. Deux milliers de personnes ont alors quitté la région. Elles vivent depuis dans des centres collectifs installés à Kutaisi et Tbilissi.

 

Image de la couverture du DVD
  • Réalisateur: James Nachtwey, Franco Pagetti, Antonin Kratchovil, Ron Haviv, Christopher Morris
  • Copyright: CICR
  • Année: 2009
  • Lieux de tournage: Afghanistan, Colombie, Congo, Géorgie, Haïti, Liban, Libéria, Philippines
  • Durée: 40 min
  • Disponible en : anglais
  • Type de produit: DVD
  • Prix: CHF 5.-
  • Référence: V-F-CR-F-01023-A