Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Fidji : captifs libérés remis à la Croix-Rouge

13-07-2000 Communiqué de presse 00/26

Genève (CICR) – Les 18 personnes restantes sur les 31 qui avaient été retenues par George Speight dans l'enceinte du Parlement de Suva, capitale des Fidji, ont été libérées aujourd'hui et remises à la Croix-Rouge de Fidji. Parmi elles se trouvait le premier ministre destitué, Mahendra Chaudhri.

Le siège de la Croix-Rouge de Fidji a été informé, à 16 heures locales environ, par des membres du groupe de George Speight qu'ils étaient prêts à libérer le dernier groupe de personnes retenues, à la suite d'un accord signé avec les forces armées fidjiennes.

Une vingtaine de membres du personnel et de volontaires de la Croix-Rouge de Fidji, qui se tenaient à disposition depuis le début de la crise il y a huit semaines, ont immédiatement cherché les captifs libérés – à bord de deux voitures et deux camions de la Croix-Rouge – pour les amener au siège de la Société nationale. Ils y ont été examinés par des médecins locaux. La libération s'est déroulée sans encombre et les 18 personnes ont ensuite été ramenées chez elles par le personnel de la Croix-Rouge de Fidji. Treize autres personnes avaient été précédemment libérées et remises à la Croix-Rouge de Fidji.

Le Comité international de la Croix-Rouge et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui ont tous deux des bureaux à Suva, ont apporté leur soutien à la Croix-Rouge de Fidji pendant toute la crise et continueront à maintenir leur présence sur place.