Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

La crise dans les Balkans : que peut faire la Croix-Rouge lorsque des familles sont séparées ?

14-09-1999

  / /  

Vous trouverez ci-dessous les divers services offerts par le Comité international de la Croix-Rouge et les Sociétés nationales de Croix-Rouge et de Croissant-Rouge en ce qui concerne le rétablissement des liens familiaux dans le cadre de la crise des Balkans.

  Les informations décrites ci-dessous sont provisoires et mises à jour régulièrement selon l'évolution de la situation.  

  CRISE DANS LES BALKANS : activités du CICR en matière de protection au Kosovo  

     

Depuis le début de la crise des Balkans, des milliers de familles ont été dispersées et leurs membres ont perdu tout contact les uns avec les autres. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a mis en place des structures afin de rétablir les liens familiaux à l'intérieur même du Kosovo, entre le Kosovo et le reste de la République fédérale de Yougoslavie, et entre le Kosovo et les pays tiers.

En outre, il a ouvert sept centres de conseils, appelés " Centres Familylinks " , qui sont destinés à réco lter des informations sur les personnes portées disparues de la part de leurs membres de famille directs.

Depuis début septembre, le CICR accepte des Messages Croix-Rouge et des demandes de recherche pour des personnes supposées être au Kosovo (pour les procédures, voir les rubriques correspondantes ci-après).

  COMMENT CONTACTER LA CROIX-ROUGE  

Le CICR, en collaboration avec les Sociétés nationales de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge, possède un réseau mondial dont un des objectifs est de rétablir le contact entre les familles séparées pendant des conflits armés. Pour toutes les prestations mentionnées ci-dessous, vous pouvez donc vous adresser au bureau Croix-Rouge ou Croissant-Rouge le plus proche du lieu où vous vous trouvez, ou au CICR.

Dans la région des Balkans, le CICR a des délégations et des bureaux dans les pays suivants:
 

  • Serbie (Belgrade, Nis, Kraljevo, Novi Sad);

  • Montenegro (Podgorica);

  • Kosovo ( " Centres Familylinks " : Pristina/Prishtinë, Pec/Pejë, Prizren, Djakovica/Gjakovë, Mitrovica/Mitrovicë, Gnjilane/Gjilan, Urosevac/Ferizaj);

  • Ex-République yougoslave de Macédoine (Skopje);

  • Albanie (Tirana);

  • République de Croatie (Zagreb);

  • Bosnie-Herzégovine (Sarajevo, Tuzla, Mostar, Gorazde, Bihac, Pale, Banja Luka, Trebinje, Bijeljina).

  POSSIBILITÉS DE RÉTABLISSEMENT DU CONTACT FAMILIAL  

  Le CICR a ouvert un site web pour rétablir les liens familiaux  

     

Le site web permet d'aider à rétablir le contact entre les membres d'une même famille, accélérant les méthodes habituellement utilisées. Les personnes qui veulent retrouver des proches peuvent accéder au site à partir de tout ordinateur relié à Internet, à l'adresse : www.familylinks.icrc.orgwww.icrc.org ou par le site web habituel du CICR :  

Le CICR a installé des ordinateurs dans ses bureaux en Albanie, en Macédoine, en République fédérale de Yougoslavie et en Bosnie; ces ordinateurs peuvent être utilisés par les personnes à la recherche d'un proche. Le site permet de :

  • consulter la liste des personnes qui ont choisi d'être enregistrées. (Les recherches peuvent être faites par nom ou village d'origine).

  • enregistrer ses données personnelles sur le site si la personne recherchée ne figure pas sur la liste, en espérant qu'il sera consulté par cette dernière.

  • si l'adresse exacte du membre de famille recherchée est connue, il existe la possibilité de remplir une version électronique du formulaire de message Croix-Rouge, qui sera transmis automatiquement à la Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant Rouge du pays concerné et remis personnellement au destinataire.

Les personnes qui n'ont pas accès à Internet peuvent entrer en contact avec la Société nationale de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge de leur pays.

  Téléphones  

Des unités mobiles du CICR, équipées de téléphones satellites, visitent les personnes vivant dans des lieux particulièrement isolés ou reculés du Kosovo, afin de leur permettre d'informer leurs proches de leur localisation.

  Messages Croix-Rouge (MCR)  

Des formulaires de Messages Croix-Rouge, servant à transmettre des nouvelles familiales, sont à la disposition de quiconque souhaite communiquer avec un membre direct de sa famille lorsque le système postal de son pays de résidence ne fonctionne pas. Des photos familiales peuvent être jointes à ces messages; en revanche, le CICR n'achemine ni argent ni colis aux destinataires. Nous insistons sur le fait que l'expéditeur doit impérativement connaître l'adresse exacte du destinataire. Lorsque l'adresse est inconnue, il convient de remplir une demande de recherche (voir ci-dessous).

  DEMANDES DE RECHERCHES  

     

Les personnes demeurant sans nouvelles d'un membre direct de leur famille peuvent remplir une demande de recherche. Ces demandes de recherche ne peuvent être déposées que par des membres de famille directs (parents, grand-parents, enfants, époux, frères/soeurs) et uniquement pour des personnes perdues de vue après janvier 1998.

  REGROUPEMENTS FAMILIAUX  

     

  Réunions familiales  

     

Le CICR effectue des démarches en vue de procéder à des regroupements familiaux entre les personnes vulnérables et leurs familles. Sont considérées comme vulnérables les personnes suivantes:

  • les enfants seuls de moins de 18 ans;

  • les personnes âgées seules de plus de 60 ans;

  • les personnes handicapées et/ou malades seules;

  • les femmes seules avec des enfants en bas âge.

  Réinstallations dans des pays tiers / demandes d'asile  

     

L'organisme mandaté pour faciliter la réinstallation ou pour gérer les demandes d'asile est le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) . Néanmoins la compétence d'accepter des personnes réfugiées revient aux Etats.

  TRANSMISSION DE DOCUMENTS  

     

Les documents officiels que les personnes dans des pays tiers désirent transmettre à leurs familles dans les pays affectés par la guerre peuvent être remis au bureau Croix-Rouge / Croissant-Rouge le plus proche, en vue de leur transmission au CICR et de leur distribution au destinataire.

  VISITES DE PRISON  

     

Le CICR vise à obtenir l'accès à toutes les personnes détenues en relation avec le conflit - quel que soit le lieu où elles se trouvent et l'autorité qui les détient - afin d'évaluer leurs conditions matérielles et psychologiques de détention, ainsi que le traitement auquel elles sont soumises. Les détenus ont la possibilité d'envoyer des Messages Croix-Rouge à leurs familles et d'en recevoir.

  Ref. LG-1999-159-FRE