Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Indonésie : le CICR vient en aide à 16 000 personnes déplacées

10-08-2000 Communiqué de presse 00/30

Les conditions de sécurité à Poso, sur l'île indonésienne de Sulawesi, se sont améliorées provisoirement, mais la violence d'origine religieuse qui a éclaté en mai a fait plus de 200 morts, détruit plus de 4000 maisons et obligé des milliers de personnes à chercher refuge dans des régions plus sûres. Quelque 30 000 déplacés internes séjournent actuellement dans plusieurs villes et villages du centre de Sulawesi, la plupart dans des maisons privées ou chez des parents. Seize mille autres vivent dans des camps situés autour de Poso et manquent cruellement d'assistance.

Cette semaine, dans le cadre d'un programme de secours humanitaires en cours destiné aux résidents des camps, une équipe composée de représentants du CICR et de la Croix-Rouge indonésienne a fini de distribuer des colis familiaux contenant des nattes, des sarongs, des marmites, des tasses, des assiettes, du savon, du détergent, des bougies, des allumettes et des jerrycans à 4 000 chefs de famille dans 40 endroits différents. Environ 400 des familles les plus durement touchées ont également reçu des bâches goudronnées.

Des missions d'évaluation conduites précédemment dans la région indiquent que si les services médicaux, ainsi que les services des eaux et de l'assainissement, ont été gravement perturbés, les personnes déplacées peuvent néanmoins compter sur des mécanismes d'adaptation existants et l'aide des autorités locales pour obtenir de la nourriture.