Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Indonésie : séminaire et atelier pour 40 officiers de l'armée indonésienne

23-08-2001 Communiqué de presse 01/33

La délégation du CICR basée à Djakarta et le groupe travail permanent des forces armées indonésiennes (TNI / Tentara Nasional Indonesia ) sur le droit international humanitaire ont organisé, à l'intention de 40 officiers des TNI, un séminaire et un atelier qui ont eu lieu du 23au 25 juillet à Cisarua (ouest de Java). Les participants étaient notamment des assistants pour les opérations ainsi que les chefs des sections juridiques de tous les commandements militaires, de l'unité des forces spéciales (KOPASSUS) et du commandement des réserves militaires stratégiques (KOSTRAD). Quatre officiers de l'armée de l'air et de la marine étaient également présents.

Le séminaire et l'atelier ont été officiellement ouverts par le général de division KikiSjahnakri, chef d'état-major adjoint de l'armée indonésienne. Dans son allocution, il a souligné combien il était important pour les membres de l'armée d'agir avec professionnalisme et d'appliquer le droit, et a cité des exemples prouvant qu'ils avaient avantage à le faire.

Le général de division Sjahrir, assistant du chef d'état-major de l'armée pour les opérations, a fait un exposé sur les responsabilités du commandement. De son côté, le général de brigade P. Sihombing, chef du service juridique du ministère de la Défense, a présenté les règles de l'engagement militaire tandis que deux professeurs de droit ont donné des conférences ayant pour thèmes « Le traitement humanitaire minimum en situations de troubles internes » et « La responsabilité de l'État selon le droit international ».

Le délégué régional du CICR auprès des forces armées, basé à Bangkok, a également participé au séminaire. Il a fait un exposé sur la coopération entre civils et militaires et a présenté un jeu de rôle portant sur des questions de droit international humanitaire. Des études de cas ont en outre figuré au programme de l'atelier.