Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Angola : secours alimentaires d'urgence

08-05-2002 Communiqué de presse 02/19

Des évaluations effectuées en avril ont fait apparaître des taux alarmants de malnutrition et de mortalité infantile dans des villages auxquels il est maintenant possible d'accéder à partir de Huambo. Pour remédier à cette situation, le CICR a distribué les 6 et 7 mai des rations complètes de farine de maïs enrichie, de haricots, d'huile et de sel à 8300 habitants de Chilembo, à 30 kilomètres au sud de Huambo. L'opération, qui avait été précédée de l'enregistrement des ménages de la localité, sera reconduite au cours des mois à venir.

Au mois d'avril, le CICR avait déjà fourni des seaux, des jerrycans ainsi que 800 cartons de rations alimentaires d'urgence à Médecins sans frontières (MSF), pour être distribués dans le camp de Bunje (province de Huila), accessible également à partir de Huambo. Il a aussi fourni 24 tonnes de farine de maïs enrichie, huit tonnes de haricots, quatre tonnes d'huile et 600 kilos de sel aux familles des enfants souffrant de malnutrition grave du camp de Bunje, qui avaient été transférés vers le centre de réhabilitation nutritionnelle que gère MSF à Caala. En outre, plus de 1300 familles de Huambo ont reçu des secours non alimentaires du CICR depuis le début de l'année.

Dans le cadre de son programme habituel d'assistance, le CICR fournit une aide alimentaire aux personnes déplacées du camp de Cruzeiro à Huambo, et de ceux de Cantão Paolo et de Cassoco à Caala, à l'ouest de Huambo. En janvier, pour faire face à l'afflux grandissant de personnes déplacées, le CICR a entrepris de réenregistrer les bénéficiaires vivant dans ces trois camps, qui abritent actuellement 38000 personnes, alors qu'ils en comptaient 28000 à la fin de l'année 2001.