Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Jordanie : cours de droit des conflits armés pour la marine

18-07-2002 Communiqué de presse 02/29

Un groupe de 15 officiers de la marine royale jordanienne a récemment participé à un cours spécial sur le droit des conflits armés organisé par la délégation du CICR à Amman. Le cours a eu lieu du 7 au 15 juillet dans le seul port de Jordanie, la ville d'Aqaba, située dans le sud du pays, au bord de la mer Rouge. L'équipe du CICR comprenait notamment un contre-amiral retraité qui a partagé l'expérience et les connaissances qu'il avait amassées tout au long de ses 40 ans de carrière, en particulier dans le domaine de l'application du droit des conflits armés sur mer. Le cours portait, entre autres, sur des études de cas pratiques et théoriques et abordait des sujets tels que l'évolution du droit de la guerre maritime, les méthodes et moyens utilisés dans ce type de guerre, le droit des conflits armés et les conflits maritimes actuels, la neutralité lors de conflits sur mer et la conduite d'opérations et d'exercices navals. Le commandant de la marine royale jordanienne et son second étaient présents lors des cérémonies d'ouverture et de clôture.

Ce cours, le premier du genre dans la marine royale jordanienne, a été donné suite à une décision des forces armées jordaniennes de sensibiliser davantage les différentes unités au droit des conflits armés. L'objectif était d'incorporer les principes de base de cette branche du droit au programme de formation ainsi qu'à la planification et à la conduite d'opérations militaires de la marine royale, de façon à obtenir la meilleure protection possible de victimes potentielles tout en limitant leur nombre au maximum en cas de conflit armé.

« Jamais une telle occasion ne s'était présentée auparavant », a déclaré un des officiers participant au cours. « Ici, je peux apprendre et discuter de manière ouverte et claire des règles du droit des conflits armés avec mes collègues et les instructeurs. » Alors que le cours touchait à sa fin, de nombreux participants ont demandé s'il serait proposé à d'autres officiers. Encouragé par ces propos, le Commandement de la marine a de ce fait recommandé que d'autres cours similaires soient organisés et que les officiers ayant déjà suivi ce dernier prennent part à l'enseignement dispensé aux autres.




Rubriques associées