Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Ex-République yougoslave de Macédoine : pièce de théâtre pour enfants

09-08-2002 Communiqué de presse 02/32

Focus\Mines antipersonnelFocus\Les enfants dans la guerre

Les vacances d'été ont déjà commencé dans l'ex-République yougoslave de Macédoine, mais dans un petit village proche de Tetovo, les enfants continuent de descendre en courant la rue qui mène à l'école. Dans une classe, trois acteurs déguisés en poule, en lapin et en jeune chien Shara – symbole national de force et de courage – se préparent à jouer une pièce appelant l'attention des enfants sur le danger des munitions non explosées dont bon nombre ont été abandonnées dans les régions touchées par les combats entre les forces de sécurité macédoniennes et l'Armée de libération nationale en 2001.

Pendant les vacances, les enfants sont plus souvent dehors à ramasser du bois et à jouer dans les champs. Une pièce de théâtre a donc été produite dans le cadre du programme du CICR de prévention contre les dangers des mines et des munitions non explosées pour montrer aux enfants comment réagir avec leurs copains lorsqu'ils trouvent des munitions non explosées. Itinérant de village en village, ce spectacle vise à changer le comportement des enfants en faisant passer le message suivant : « N'approche pas ! N'y touche pas ! Ne lance rien contre ces objets ! Va vite en parler à tes parents ! » À ce jour, cette pièce a été jouée 34 fois devant plus de 1600 enfants. Des brochures et des calendriers scolaires contenant des informations mettant en garde contre le danger des mines et des munitions non explosées sont distribués après chaque représentation.

Le programme de prévention contre les dangers des mines/munitions non explosées dans l'ex-République yougoslave de Macédoine a été lancé en août 2001 pour répondre aux besoins de civils qui habitent dans d'anciennes zones de conflit ou prévoient d'y retourner. Contrairement à d'autres programmes similaires de par le monde, le programme de l'ex-République yougoslave de Macédoine est principalement axé sur les munitions non explosées, étant donné que les mines ne représentent pas un danger majeur dans le pays.

Le programme repose sur un réseau de 19 représentants de villages et huit instructeurs de la Croix-Rouge de l'ex-République yougoslave de Macédoine qui, de concert avec des collaborateurs du CICR chargés de la sensibilisation aux dangers des mines/munitions non explosées, ont déjà donné quelques 600 exposés sur le sujet. Une campagne de presse avait été lancée au début de l'année avec des spots radiotélévisés destinés aux adultes et des dessins animés pour les tout-petits.