Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Djibouti : distribution de secours d’urgence

30-09-2003 Communiqué de presse 03/119

Les 29 et 30 septembre, la Société du Croissant-Rouge de Djibouti et le CICR ont effectué une distribution ponctuelle de secours d’urgence en faveur de quelque 9 000 personnes entassées dans le camp de réfugiés d’Aour-Aoussa, à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Djibouti-Ville. À l’origine, ce camp avait été conçu pour abriter 3 000 personnes au maximum.

Les 28,6 tonnes de secours, acheminés de Nairobi à Djibouti le 28 septembre à bord de deux avions-cargo de type Antonov, comprenaient de l’eau et du matériel destiné à l’assainissement, des kits sanitaires, des bâches goudronnées, des jerrycans, des ustensiles de cuisine et du savon.

Les personnes ayant trouvé abri dans le camp – originaires d’Érythrée, d’Éthiopie, d’Irak, du Rwanda, de Somalie, du Soudan et du Yémen – ont convergé vers celui-ci ces dernières semaines, après l’ordre d’expulsion lancé par le gouvernement djiboutien à l’encontre de plus de 100 000 immigrés clandestins, sommés de quitter ce petit État de la Corne de l’Afrique. Une mission d’évaluation conduite par le CICR la semaine dernière a révélé que ces personnes avaient un besoin urgent d’eau potable et de matériel pour la construction d’abris.

« S’agissant d’un pays ou le choléra est endémique, le manque d’installations sanitaires et de systèmes d’assainissement constitue une menace imminente pour la santé publique », a expliqué Pascal Cuttat, chef de la délégation régionale du CICR à Nairobi. Et d’ajouter : « De nombreuses vies sont en jeu et nous devons agir rapidement. »

Cette distribution fait suite à une demande adressée par le gouvernement de Djibouti à la Société nationale de procurer des secours à court terme aux personnes vivant dans le camp, jusqu’à ce qu’une solution à plus long terme soit trouvée. La Société nationale et le CICR sont actuellement les seuls organismes humanitaires qui fournissent une assistance non alimentaire aux habitants d’Aour-Aoussar.

Outre les distributions de secours, la Société du Croissant-Rouge de Djibouti envisage d’envoyer sur les lieux 40 secouristes volontaires.

     

  Informations complémentaires :  

  Pascal Cuttat, CICR Djibouti, tél. : ++ 253 35 26 11  

  Franziska Aebi Raymakers, CICR Djibouti, tél. : ++ 253 35 26 11  

  Mark Snelling, CICR Nairobi, tél. : ++ 254 722 51 27 28