Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Indonésie : activités du CICR à Aceh

05-01-2005 Communiqué de presse

Le CICR exerçait déjà des activités à Aceh et travaillait en étroite coopération avec la Croix-Rouge indonésienne (Palang Merah Indonesia, PMI).

  Il a donc pu apporter rapidement une aide cruciale aux victimes du séisme et des tsunamis dans cette région. En outre, il a créé une base logistique à Singapour avec le soutien de la Société de la Croix-Rouge de Singapour et des autorités locales.  

     

  Le 29 décembre, des volontaires de la Croix-Rouge indonésienne ont distribué 1 000 bâches pour des abris et 1 800 kits familiaux (matériel de cuisine et articles d’hygiène) fournis par le CICR. Le CICR a également apporté une assistance médicale à deux hôpitaux de Banda Aceh, la capitale de la province, et distribué des sacs mortuaires, des gants et des masques aux volontaires de la Croix-Rouge indonésienne qui évacuent les corps. Jusqu’à présent, la Société nationale et d’autres organisations ont récupéré plus de 15 000 corps dans la seule ville de Banda Aceh.  

     

  Le même jour, un avion avec à son bord des spécialistes du CICR et des secours supplémentaires est arrivé à Banda Aceh, et l’équipe travaille depuis en étroite collaboration avec la Croix-Rouge indonésienne. Les ingénieurs en eau et assainissement du CICR évaluent l’accès des personnes déplacées à l’eau et aux installations sanitaires. Au besoin, ils fournissent de telles installations et de l’eau potable. Ils sont en contact avec les autorités et ont évalué la station de traitement de l’eau de Banda Aceh, qui fonctionne actuellement à environ 60 % de sa capacité, en vue de contribuer à sa réparation. Le CICR dispose maintenant de nouvelles réserves à Aceh, qui lui permettent de distribuer de l’eau à un maximum de 20 000 personnes si nécessaire.  

     

  Les délégués visitent quelque 60 emplacements où les personnes déplacées se sont rassemblées, à Banda Aceh et dans le district voisin d’Aceh Besar. Ces évaluations rapides sont immédiatement suivies par des distributions de vêtements, d’articles d’hygiène et de ménage, ainsi que de matériel pour la construction d’abris. À ce jour, 8 500 personnes ont bénéficié de cette assistance. Ces prochaines semaines, le CICR prévoit d’apporter une aide similaire à environ 300 000 personnes déplacées, dans tout le nord de la province.  

     

  Des spécialistes médicaux continuent de suivre l’évolution des hôpitaux encore en fonction à Banda Aceh et des structures de santé   ad hoc   , installés dans les endroits où les personnes déplacées se sont rassemblées. En cas de nécessité, ils fournissent des médicaments et du matériel médical. Un hôpital de campagne de la Croix-Rouge de Norvège (100 lits) devrait être opérationnel dans quelques jours. En outre, le CICR évalue les besoins de la population sur la côte nord-est.  

     

  En coopération étroite avec la Croix-Rouge indonésienne, le CICR a commencé à mettre en place un système pour rechercher et réunir les personnes qui ont perdu contact avec leur famille. Au départ, ces personnes pourront communiquer avec leurs proches vivant à l’extérieur d’Aceh par téléphone satellite au bureau de la Croix-rouge indonésienne à Banda Aceh.  

     

  Le CICR travaille en étroite collaboration avec la Croix-Rouge indonésienne et la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et maintient des contacts réguliers avec les autorités indonésiennes.  

     

  Informations complémentaires :  

  Martin Unternaehrer, CICR Banda Aceh, tél. : + 62 651 47679 / + 62 811 138 375  

  Alfariza Fortuna, CICR Jakarta, tél. : + 62 21 739 6756 / + 62 811 80 28 29  

  Eros Bosisio, CICR Genève, tél. : + 41 22 730 21 01 / + 41 79 217 32 64