Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Érythrée/Éthiopie : des centaines de personnes rentrent chez elles

27-04-2007 Communiqué de presse

Le 27 avril 2007, 431 civils ont été rapatriés d’Érythrée en Éthiopie sous l’égide du CICR.

  Le texte suivant est un communiqué de presse diffusé par la délégation du CICR à Asmara le 27 avril 2007  

     
    ©CICR/S. Dehre/et-e-00124      
   
    Région du Tigray, rivière Mereb. Des délégués du CICR viennent en aide à des civils éthiopiens lors de leur rapatriement de l’Érythrée.      
         

Les personnes rapatriées en Éthiopie comptaien t parmi elles 14 mineurs non accompagnés, trois personnes âgées et un malade. Au cours de la même opération, 33 civils ont été rapatriés d'Éthiopie en Érythrée, dont 10 mineurs non accompagnés, deux personnes âgées et un malade.

En sa qualité d’intermédiaire neutre et indépendant, le CICR a organisé ce rapatriement avec la coopération des autorités. Des délégués de l’institution basés en Érythrée et une équipe d’ambulanciers de la Société de la Croix-Rouge d’Érythrée ont accompagné les civils se rendant en Éthiopie sur la première partie du trajet, d'Asmara, capitale de l'Érythrée, jusqu'à la frontière. Au point de passage de la rivière Mereb, situé entre les villes d’Adi Quala (Érythrée) et Rama (Éthiopie), le groupe a été accueilli par des délégués du CICR basés en Éthiopie, avant d'être confié aux autorités éthiopiennes.

De même, des délégués du CICR basés en Éthiopie ont accompagné les personnes se rendant en Érythrée jusqu’à la frontière, où des délégués du CICR basés en Érythrée les ont accueillies et confiées aux autorités érythréennes.

Depuis juin 2000, le CICR a aidé des centaines de personnes déplacées par le conflit qui a opposé l'Éthiopie et l’Érythrée entre 1998 et 2000 à rentrer chez elles.

 
 

  Informations complémentaires :  

  Catherine Deman, CICR Asmara : + 2911 181 164