Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Mexique: le président du CICR rencontre le président du Mexique et prend la parole à la conférence régionale

06-08-2007 Communiqué de presse 07/90

Genève/Mexico (CICR) – Jakob Kellenberger, président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), est à Mexico pour une visite de trois jours, au cours de laquelle il doit rencontrer le président mexicain et plusieurs ministres, et participer à une conférence régionale sur le droit international humanitaire (DIH).

M. Kellenberger s'entretiendra avec le président, M. Felipe Calderón Hinojosa, la ministre des Relations extérieures, Mme Patricia Espinosa, le ministre de la Défense nationale, M. Guillermo Galván Galván, et le ministre de la Sécurité publique, M. Genaro García Luna. Il rencontrera également le président de la Croix-Rouge mexicaine, M. Daniel Goñi Díaz.

Lors de ses entretiens avec les autorités, M. Kellenberger parlera principalement des grandes opérations humanitaires que le CICR conduit dans des situations de conflits armés dans le monde entier, ainsi que des défis que l'institution s'attache à relever, dans le domaine du DIH notamment. Le président du CICR profitera de l'occasion pour remercier les autorités mexicaines du rôle important qu'elles ont joué dans le domaine de la promotion du DIH et les encouragera à poursuivre leurs efforts de ratification d'autres traités relatifs au DIH.

M. Kellenberger prendra également la parole à l'occasion d'une conférence régionale qui a été organisée pour le trentième anniversaire des Protocoles additionnels de 1977 – des traités fondamentaux dans le domaine du DIH qui visent à réduire l'impact des conflits armés sur les civils. Cette conférence est co-organisée par le ministère mexicain des Relations extérieures, l'Organisation des États américains (OEA) et le CICR. Plus de 60 juristes et représentants des gouvernements des pays américains vont débattre de la meilleure façon d'incorporer les éléments fondamentaux du DIH dans les législations nationales. L'essentiel des débats portera sur des questions d'importance majeure telles que la poursuite des crimes de guerre, la limitation des armes qui causent de s souffrances inutiles, et les personnes disparues en relation avec un conflit armé.

Au Mexique, outre ses activités de sensibilisation au DIH, le CICR effectue régulièrement des visites de personnes détenues parce qu'elles sont supposées avoir des liens avec des groupes d'opposition, et d'autres qui ont été arrêtées à la suite des tensions sociales qui ont eu lieu dans l'État de Oaxaca et la municipalité d'Atenco, dans l'État de Mexico. Les visites ont pour but d'observer le traitement et les conditions de vie des détenus.

En dehors du Mexique, la délégation régionale du CICR à Mexico couvre huit autres pays d'Amérique centrale et des Caraïbes.

  Informations complémentaires :  

  Marçal Izard, CICR Genève, tél. : +41 22 730 24 58 ou +41 79 217 32 24  

  Julio César Torres, CICR Mexico, tél. : +52 555 2581 2110 ou +52 155 3560 1444