Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Cameroun : des experts juridiques de 13 pays approfondissent leurs connaissances du droit international humanitaire

08-10-2010 Communiqué de presse 10/181

Yaoundé (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) organise une table ronde sur le droit international humanitaire coutumier à Douala (Cameroun), les 12 et 13octobre prochains.

Des représentants des ministères de la Défense, des Affaires étrangères et de la Justice, et des milieux universitaires de 13 pays d'Afrique (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Comores, Côte d'Ivoire, Gabon, Mali, Niger, République centrafricaine, République démocratique du Congo, République du Congo, Sénégal et Togo) participeront à cet atelier.

« Aujourd'hui, la plupart des conflits armés sont à caractère non international. Or, le droit international humanitaire coutumier vient compléter le droit conventionnel dans ce genre de situations », explique Jean-Jacques Tshamala, chef de la délégation régionale du CICR pour l'Afrique centrale. « Nous espérons que cette table ronde permettra aux participants d’approfondir leurs connaissances en la matière pour assurer une meilleure protection aux victimes des conflits armés. »

C'est la première fois qu'un atelier régional sur le droit international humanitaire coutumier est organisé en Afrique francophone subsaharienne. Avec l'aide d'experts externes et du CICR, les participants examineront notamment des questions liées à la conduite des hostilités lors de conflits armés non internationaux et à la protection des personnes déplacées.

« Cette table ronde n'est qu'une étape d'un long chemin à parcourir, ajoute M. Tshamala. Mieux faire connaître les règles du droit international humanitaire coutumier et conventionnel est important, mais ce n'est pas suffisant. Pour le CICR, l'objectif final est que ces règles soient mieux respectées. C'est le rôle et le devoir des États comme de tout belligé rant. »

Le CICR mène depuis plusieurs années un travail de recherche en droit international humanitaire coutumier ainsi que des activités de promotion de cette branche du droit. En 2005, il a publié une étude exhaustive qui met en évidence 161 règles coutumières garantissant une protection juridique aux personnes touchées par la guerre. Depuis cette année, une base de données (en anglais) régulièrement actualisée et complétée peut être consultée gratuitement sur le site de l’institution . Les participants à l’atelier seront invités à contribuer à la mise à jour de cette étude en 2011.

  Informations complémentaires :  

  Vincent Pouget, CICR Yaoundé, tél. : +237 99 41 59 45 ou +237 99 41 65 79  

  Nicole Engelbrecht, CICR Genève, tél. : +41 22 730 2271 ou +41 79 217 32 17