Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Irak / Koweït : réunion au sujet des personnes portées disparues depuis la guerre du Golfe (1990-1991)

07-12-2010 Communiqué de presse 10/224

Bagdad / Koweït City (CICR) – Dans la poursuite des efforts visant à faire la lumière sur le sort des personnes portées disparues à la suite de la guerre du Golfe de 1990-1991, la Commission tripartite a tenu une réunion organisée sous les auspices du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Koweït, le 7 décembre.

Cette Commission est composée de représentants de l'Irak, du Koweït et des États de la coalition de 1990-1991 (États-Unis, Royaume-Uni, France et Arabie saoudite).

« En tant qu'intermédiaire neutre et impartial, le CICR continuera d'apporter son soutien aux autorités dans les efforts qu'elles déploient pour déterminer ce qu'il est advenu à plus d'un millier de personnes disparues depuis la guerre de 1990-1991 », a déclaré Béatrice Mégevand-Roggo, chef des opérations du CICR pour le Proche et le Moyen-Orient et présidente de la Commission tripartite.

La Commission tripartite et son sous-comité technique ont été créés en 1991 et 1994 respectivement. À ce jour, ces deux organes ont tenu une centaine de réunions, au cours desquelles les parties ont conjugué leurs efforts pour élucider le sort des personnes portées disparues. Lors d'une mission conjointe menée sur le terrain au Koweït au début de l'année, les restes de 55 soldats irakiens ont été exhumés et remis au gouvernement irakien, qui procède actuellement à leur identification.

Plusieurs mécanismes mis en place sous les auspices du CICR ont aidé ces pays à échanger des renseignements sur plus de 300 personnes. Le rôle d’intermédiaire neutre et digne de confiance que joue le CICR est pleinement reconnu, en particulier lorsqu’il s’agit d’organiser des opérations de rapatriement. L'institution contribue à former des spécialistes de la médecine médicolégale à l'identification et à la gestion des restes humains. Elle mène ces activités dans le seul but d'atténuer les souffrances des familles et de leur apporter des réponses.

 Informations complémentaires :  

 Iolanda Jaquemet, CICR Genève, tél. : +41 22 730 35 18 ou +41 79 217 32 04  

 Layal Horanieh, CICR Irak, tél. : +962 777 399 614  

 Fouad Bawaba, CICR Koweït, tél. : +965 77 87 94 34