Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Mali : 40 blessés sont soignés à l'hôpital de Gao

28-06-2012 Communiqué de presse 12/129

Genève / Niamey (CICR) – Les manifestations de rue et les combats entre groupes armés qui se sont déroulés les 26 et 27 juin à Gao, dans le nord du Mali, ont fait de nombreuses victimes. Au total, 41 personnes blessées par balle ont été prises en charge à l'hôpital de la ville, qui est soutenu par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) depuis le mois d'avril. L'une d'elles a dû être évacuée à Niamey, au Niger voisin, pour une intervention chirurgicale spécifique.

« Ces blessés reçoivent des soins d'urgence à l'hôpital de Gao », indique Susanna Cristofani, coordonnatrice médicale du CICR pour le Mali et le Niger. « Le personnel médical a pu faire face à cet afflux soudain de blessés et se tient prêt à toute éventualité. »

L'hôpital est de nouveau opérationnel depuis plusieurs semaines, après avoir été pillé début avril. Le CICR approvisionne l'établissement en médicaments et en matériel médical et chirurgical, se charge de verser des indemnités aux 124 membres du personnel de santé et assure la fourniture de l'électricité et de l'eau potable. « Nous avons aussi mis à la disposition de l'hôpital une partie de notre effectif : un chirurgien, deux médecins, deux infirmières et une sage-femme », ajoute Mme Cristofani.

Préoccupé par la situation qui prévaut actuellement dans le nord du Mali, le CICR rappelle à tous ceux qui sont impliqués dans les violences armées la nécessité de respecter la population et les blessés.

Informations complémentaires :
Germain Mwehu, CICR Niamey, tél. : +227 97 45 43 82
Steven Anderson, CICR Genève, tél. : +41 22 730 20 11 ou +41 79 536 92 50