Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Gaza : le CICR condamne le bombardement de l'hôpital Al Aqsa

21-07-2014 Communiqué de presse 14/124

Genève / Tel-Aviv (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) condamne avec la plus grande fermeté le bombardement dont l'hôpital Al Aqsa à Deir El Balah (Gaza) a été la cible aujourd’hui. Ce bombardement a fait au moins quatre morts et blessé des dizaines de personnes.


Ville de Gaza, 21 juillet 2014 / ©Reuters/A. Zakot

 L'hôpital a été la cible directe des tirs à au moins quatre reprises. Le bloc opératoire, l'unité de soins intensifs et du matériel médical vital ont été gravement endommagés, perturbant des services essentiels. Une équipe du CICR a fait le tour des lieux et évalué l’état des victimes ainsi que les dégâts matériels, pour pouvoir apporter des secours et un soutien immédiats.

« Cette attaque montre une fois de plus quels sont les dangers qui menacent le personnel de santé et les patients, ainsi que les ambulances et les hôpitaux aujourd'hui à Gaza, affirme Christian Cardon, chef de la sous-délégation du CICR à Gaza. Même en pleine guerre, les gens doivent pouvoir être soignés en toute sécurité. »

Le CICR rappelle à toutes les parties qu'elles ont l'obligation de respecter et protéger le personnel de santé, les ambulances et les installations sanitaires, comme le prescrit le droit international humanitaire. Les parties au conflit doivent faire en sorte que le personnel médical ne soit pas menacé ni touché, et que les hôpitaux et les ambulances ne soient pas attaqués, endommagés ou utilisés à des fins autres que médicales.

 

*         *          *


Les personnels de santé ne doivent pas être l'objet d'attaques 

 

Informations complémentaires :
Ran Goldstein, CICR Tel-Aviv, tél. : +972 52 27 57 517
Nadia Dibsy, CICR Jérusalem, tél. : +972 52 601 91 48
Nada Doumani, CICR Genève, tél. : +41 22 730 37 23 ou +41 79 447 37 26