Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Soudan : le CICR prêt à reprendre son action humanitaire

22-09-2014 Communiqué de presse 14/169

Khartoum / Genève (CICR) – Les autorités soudanaises ont levé la suspension des activités du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), alors même que les discussions sur les modalités pratiques visant à promouvoir une coordination efficace entre l'organisation humanitaire et les autorités du pays sont toujours en cours.

Les autorités ont suspendu les activités du CICR dans le pays le 1er février, évoquant des problèmes techniques. « La levée de la suspension alors que le dialogue se poursuit est une étape positive », déclare Jean-Christophe Sandoz, chef de la délégation du CICR au Soudan. « Elle nous permettra de reprendre notre action humanitaire, et notre aide aux personnes touchées par les conflits et la violence. C’est une bonne nouvelle. »

Après avoir été absent pendant sept mois des zones touchées par les conflits, le CICR renouera le dialogue avec toutes les personnes impliquées dans les conflits ou touchées par ces derniers pour s’assurer qu'elles acceptent notre action neutre et impartiale. « Notre priorité est que notre personnel puisse retourner sur le terrain le plus vite que possible », indique M. Sandoz. « La situation humanitaire ayant changé depuis février, nous commencerons par évaluer les besoins dans les zones de conflits, puis nous déciderons ce qu’il est possible de faire, et réadapterons notre capacité en conséquence. »

Le CICR travaille au Soudan depuis 1978. En 2003, il a étendu ses opérations au Darfour, où il vient en aide aux personnes souffrant des effets du conflit armé et d’autres situations de violence.
 

Informations complémentaires :
Asia Kambal, CICR Khartoum, tél. : +249 91 216 49 31
Thomas Glass, CICR Genève, tél. : 41 22 730 31 49 ou +41 79 244 64 05


Rubriques associées