Libye : assistance à 10 000 personnes près de Syrte

29-09-2011 Point sur les activités

Ces derniers jours, des milliers de personnes ont fui de chez elles, chassées par les combats de Syrte, en direction du désert ou de villages voisins vers l'est et l'ouest de la ville. Le CICR et le Croissant-Rouge libyen ont intensifié leurs efforts d'assistance.

« Selon les civils qui fuient Syrte, l'eau et l'électricité sont coupées la plupart du temps dans la ville, les stocks de nourriture sont presque épuisés et l'accès aux soins de santé est très difficile », a indiqué Georges Comninos, chef de la délégation du CICR à Tripoli. « L’hôpital manquerait cruellement de médicaments et de matériel médical. Nous sommes de plus en plus préoccupés par la situation humanitaire qui prévaut sur place. »

Le CICR intensifie ses efforts pour avoir accès à Syrte le plus rapidement possible. Un bateau chargé de médicaments, de matériel et de secours est sur le point de quitter le port de Misrata.

Quelque 3 000 personnes déplacées, dont bon nombre d’enfants, de femmes et de personnes âgées, sont dispersées dans une zone désertique entre Syrte et Harawa, à une trentaine de kilomètres à l'est de Syrte. « Elles ne veulent pas aller plus loin. En dépit de conditions de vie très difficiles, elles veulent rester aussi près que possible de chez elles » a précisé Patrick Schwaerzler, chef de la sous-délégation du CICR à Benghazi, qui a participé à une mission dans la région. « Elles n'ont pas de toilettes ou de douches convenables et ne disposent pas de suffisamment d'eau potable. Les cas de diarrhée et de fièvre se multiplient. Ces personnes n’ont pas accès aux soins de santé. » Le 26 septembre, de l’eau et des articles d'hygiène ont été distribués à 1 200 personnes déplacées. Une aide plus importante est nécessaire pour les personnes qui sont arrivées dans la région entre-temps.

Dans le village de Harawa, à 20 km plus à l'est, la situation n'est guère meilleure. En coopération avec le Croissant-Rouge libyen, le CICR a acheminé de l'eau et des articles d'hygiène à 6 600 personnes déplacées de Syrte et aux habitants qui les accueillent. Quelque 57 000 petits pots de nourriture pour bébés sont également distribués dans la région.

À une centaine de kilomètres à l'ouest de Syrte, des centaines de personnes déplacées ont trouvé refuge dans le village de Washka, y rejoignant d'autres personnes venues de Misrata et de Tamina. La plupart d’entre elles ont été hébergées dans des écoles et des maisons vides. Le 27 septembre, des volontaires du Croissant-Rouge libyen et des collaborateurs du CICR ont distribué des vivres, des ustensiles de cuisine, des articles d'hygiène et des couches à 850 personnes dans le village. Des articles similaires ont été distribués à quelque 700 personnes déplacées en provenance de Syrte, de Tawargha et de Tamina à Wadi Marah, un village en plein désert à environ 170 kilomètres au sud-est de Misrata.

Les personnes déplacées à Washka et Wadi Marah, en particulier les enfants et les femmes enceintes, ont elles aussi cruellement besoin de pouvoir accéder aux soins de santé primaires et à l'eau potable.

Le CICR rappelle une nouvelle fois aux parties au conflit sur le terrain en Libye et aux forces de l'OTAN les obligations qui leur incombent en vertu du droit international humanitaire. En particulier, elles doivent en tout temps protéger les civils et garantir un accès en toute sécurité au personnel médical et humanitaire.

Informations complémentaires :
Soaade Messoudi, CICR Tripoli, tél. : +218 913 066 198
Dibeh Fakhr, CICR Benghazi, tél.: +870 772 390 124 (poste 250) ou +218 9 923 304 560
Steven Anderson, CICR Genève, tél. : 41 22 730 20 11 ou +41 79 536 92 50

Photos

Washka, 100 km à l’ouest de Sirte, Libye. Des collaborateurs locaux déchargent des secours avant une opération de distribution du CICR/du Croissant-Rouge libyen. 

Washka, 100 km à l’ouest de Syrte, Libye. Des collaborateurs locaux déchargent des secours avant une opération de distribution du CICR/du Croissant-Rouge libyen.
© CICR

Washka, 100 km à l’ouest de Sirte, Libye. Des volontaires du Croissant-Rouge libyen préparent les secours avant leur distribution. 

Washka, 100 km à l’ouest de Syrte, Libye. Des volontaires du Croissant-Rouge libyen préparent les secours avant leur distribution.
© CICR

Washka, 100 km à l’ouest de Sirte, Libye. Un enfant reçoit des vivres lors d’une opération de distribution du CICR/du Croissant-Rouge libyen. 

Washka, 100 km à l’ouest de Syrte, Libye. Un enfant reçoit des vivres lors d’une opération de distribution du CICR et du Croissant-Rouge libyen.
© CICR

Wadi Marah, 170 km au sud-est de Misrata, Libye. Des volontaires du Croissant-Rouge libyen déchargent les secours avant une opération de distribution du CICR/du Croissant-Rouge libyen. 

Wadi Marah, 170 km au sud-est de Misrata, Libye. Des volontaires du Croissant-Rouge libyen déchargent les secours avant une opération de distribution du CICR/du Croissant-Rouge libyen.
© CICR