Afghanistan : faits et chiffres pour la période avril-juin 2016, notamment dans le domaine de la détention

05 août 2016
Afghanistan : faits et chiffres pour la période avril-juin 2016, notamment dans le domaine de la détention
Centre de détention pour mineurs, Kaboul, Afghanistan, 2011. Des détenus aident à décharger du matériel fourni par le CICR. CC BY-NC-ND / CICR / Jessica Barry

Le rôle du CICR dans les prisons consiste à vérifier les conditions de détention et le traitement réservé aux détenus, et à veiller au respect de leur droit à un procès équitable, à un traitement correct et aux garanties judiciaires après leur arrestation.

Le CICR tient à visiter toutes les personnes détenues en raison du conflit afghan, de quelque bord qu'elles soient. Il effectue ses visites des lieux de détention conformément à ses propres règles, très strictes.

Deux de ces règles sont

  • que le personnel du CICR puisse s'entretenir confidentiellement avec les détenus de son choix ;
  • que les détenus puissent maintenir le contact avec leur famille au moyen de messages Croix-Rouge ou du formulaire « Je vais bien » appelé salamat.

Dans le domaine de la détention, entre avril et juin 2016, les collaborateurs du CICR en Afghanistan ont :

  • effectué 14 visites à 13 centres de détention et prisons ;
  • visité et suivi individuellement près de 690 détenus relevant du mandat du CICR, dont 43 étaient visités pour la première fois ;
  • aidé deux ex-détenus afghans à rentrer chez eux ;
  • procédé à l'échange de plus de 2 340 messages Croix-Rouge entre des détenus et leur famille, avec le concours du Croissant-Rouge afghan ;
  • aidé les familles des détenus de la prison de Parwan à rétablir et maintenir le contact avec leurs proches, grâce à 2 281appels téléphoniques et plus de 890 visites familiales ;
  • organisé 16 visites de proches à des détenus de la prison centrale de Pul-i-Charkhi ;
  • reçu 134 demandes de familles concernant des proches arrêtés ou disparus, et pu résoudre 67 cas ;
  • effectué 53 visites à caractère sanitaire dans 10 lieux de détention ;
  • fourni un soutien technique et financier et remis des fournitures médicales aux dispensaires du ministère de la Santé publique soignant les détenus des prisons provinciales de Kandahar et Herat, ce qui leur a permis d'effectuer 9 976 consultations ;
  • distribué des articles d'hygiène (notamment des savons, des seaux et du matériel de nettoyage) dans des lieux de détention ;
  • construit un château d'eau de 12 mètres de haut et d'une capacité de 30 mètres cubes dans la prison provinciale de Farah, augmentant ainsi la quantité d'eau disponible pour les détenus ;
  • achevé les travaux d'amélioration de la zone d'inspection de la prison centrale de Pul-i-Charkhi.

Quelques autres activités du CICR pendant le même trimestre :

  • aide aux communautés touchées par le conflit ;
  • cours de formation de base aux premiers secours ;
  • fourniture de soins médicaux ;
  • amélioration de l'accès à l'eau et à l'assainissement ;
  • diffusion du droit international humanitaire auprès de toutes les parties au conflit ;
  • collaboration avec le Croissant-Rouge afghan.

Lisez le compte rendu de nos activités en Aghanistan, d'avril à juin 2016.

Afghanistan : faits et chiffres, avril-juin 2016