Concours « Les soins de santé en danger » 

Deux agences de communication estudiantines de l’Université d’Ilmenau récompensées

05 juin 2018
Concours « Les soins de santé en danger » 
Des étudiants en pleine présentation de leur projet de campagne «  Les soins de santé en danger  » face au jury.

En février dernier, cinq agences de communication estudiantines comprenant 25 étudiants internationaux de Master de l'Université technique d'Ilmenau (Allemagne) étaient en compétition pour le prix du projet le plus créatif pour la campagne « Les soins de santé en danger ». Les agences lauréates sont IlmConnect, qui a présenté une campagne multicanale sur les réseaux sociaux ayant pour slogan « Connect to protect » (se connecter pour protéger), spécifiquement destinée à un public américain, et Global PRformance, dont la proposition vise à encourager les jeunes adultes Scandinaves de 18 à 24 ans à s'engager pour la protection des personnels de santé dans les zones de conflit grâce à l'utilisation du hashtag  #BecomeaHero.

Les agences ont présenté leur projet le 9 février 2018 à l'Université technique d'Ilmenau devant un jury de quatre personnes : Andreas Schwartz, organisateur de la manifestation, Irene Raciti, coordonnatrice de la campagne « Les soins de santé en danger », représentant le CICR, Michael Weber-Kopal, responsable de contenu digital, représentant la Croix-Rouge allemande, et Karoline Oelsner, enseignante à l'Université d'Ilmenau.

« Le CICR a toujours collaboré avec des étudiants et des jeunes. Leur idéalisme et leur soif d'égalité et de justice sociale sont ancrés en eux, tout comme le fait de se sentir "citoyens du mondeˮ. Cela leur permet de s'identifier facilement aux autres et de faire preuve d'empathie. J'ai été particulièrement impressionnée par l'enthousiasme de ces étudiants pour le sujet traité : leur indignation face aux actes qui empêchent les civils blessés et malades d'avoir accès aux soins de santé en zone de conflit était profondément tangible. Ce fut une expérience très enrichissante », raconte Irene Raciti, coordonnatrice de la campagne « Les soins de santé en danger ».

L'idée du concours organisé par le CICR et l'Université technique d'Ilmenau s'est concrétisée dans le cadre d'un module de cours de relations publiques et communication à l'ère de la mondialisation, dispensé par Andreas Schwartz. La classe, composée de 25 ambitieux étudiants de Master, avait reçu pour consigne d'élaborer et de présenter des idées de campagne visant à sensibiliser davantage le grand public aux violences dirigées contre les personnels de santé dans les zones de conflit. Encadrés par Andreas Schwartz et conseillés sur le plan technique par la coordonnatrice de la campagne au CICR, les étudiants ont eu d'octobre 2017 à février 2018 pour mettre en œuvre leur créativité et proposer une stratégie, des slogans et des supports de communication.

« Nous sommes très reconnaissants d'avoir pu bénéficier de cette expérience pratique, qui s'est révélée extrêmement enrichissante. En travaillant sur ce projet, nous avons pris conscience du rôle crucial joué par les organisations humanitaires, notamment le CICR, durant les conflits. Mais nous avons également compris la responsabilité qui nous incombe, en tant qu'êtres humains, d'agir lorsque des actes odieux sont portés à notre connaissance, tels que le bombardement d'un hôpital dans une zone de conflit ou l'arrestation d'une femme médecin pour avoir soigné telle ou telle personne. Aujourd'hui, les réseaux sociaux offrent à chacun la chance inestimable de pouvoir se faire entendre. L'initiative "Les soins de santé en dangerˮ est une cause qui mérite que nous lui prêtions notre voix », expliquent des étudiants de l'agenceInfinitum.

Pour élaborer leurs idées de campagne, les étudiants ont tenu compte du rôle important des aspects sociétaux, culturels, gouvernementaux, économiques et médiatiques dans chaque pays. Plusieurs idées novatrices sont nées de leur réflexion, notamment l'établissement de brochures de campagne non équivoques, l'élaboration de stratégies sur les réseaux sociaux visant à associer les dirigeants du secteur public, des campagnes vidéo présentant des témoignages du terrain, le renforcement des partenariats avec des personnes influentes issues ou non du domaine humanitaire, l'utilisation de photos à 360 degrés, ou encore l'augmentation de la collaboration avec les médias et les entreprises au vu de leur rôle clé dans les campagnes de sensibilisation.

« J'ai été particulièrement fier du travail fourni par les étudiants ainsi que du sérieux et du professionnalisme avec lesquels ils ont relevé ce défi. Grâce à cette expérience, ils ont découvert qu'une collaboration avec des partenaires peut être enrichissante, non seulement pour l'évolution professionnelle mais aussi pour l'accomplissement personnel », explique Andreas Schwartz, président du groupe de recherche en relations publiques et communication de l'Université technique d'Ilmenau.

L'idée d'intégrer à la campagne certains aspects des projets gagnants, comme les partenariats avec des personnes influentes ou la collaboration avec les médias, est sérieusement envisagée. Irene Raciti ne cache pas son enthousiasme : « Cette expérience s'est révélée si bénéfique qu'il est tout à fait possible que nous la renouvelions à l'avenir. »

« Les soins de santé en danger » est une initiative du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui vise à améliorer l'accès aux soins de santé et à rendre leur fourniture plus sûre dans les conflits armés et autres situations d'urgence. Son but est de promouvoir le respect des personnels de santé, des structures médicales et des moyens de transport sanitaire, ainsi que la mise en œuvre d'une série de recommandations et de mesures pratiques visant à protéger les services de santé et leur mission humanitaire. Elle bénéficie du soutien de nombreux partenaires – personnes et organisations – membres de la communauté d'intérêts réunie autour du projet « Les soins de santé en danger ».

Pour plus d'informations sur le projet « Les soins de santé en danger », vous pouvez :