Israël et les territoires occupés : il n’y a pas de temps à perdre

Israël et les territoires occupés : il n’y a pas de temps à perdre

Faites un don
Les hostilités entre Gaza et Israël doivent cesser et les humanitaires doivent pouvoir faire leur travail et sauver des vies.

Les habitants de Gaza et d'Israël font face au plus intense cycle d'hostilités depuis des années, et cette flambée de violence a de lourdes conséquences pour la population civile de toute la région.

Nous suivons de près l'impact humanitaire de ces affrontements et sommes en contact avec les deux parties pour leur rappeler qu'elles doivent respecter leurs obligations au titre du droit international humanitaire et protéger les civils.

Le CICR accueille favorablement le cessez-le-feu après la tourmente de ces 11 jours qui ont semé la mort et la destruction pour les civils de Gaza et d'Israël. L'accent doit porter maintenant sur l'aide à la reconstruction et au relèvement.

Soutenez notre action et agissez à nos côtés

Le CICR s'efforce de répondre aux besoins d'urgence comme les opérations chirurgicales et les réparations des équipements d'alimentation en eau et en énergie. L'une de nos priorités est d'approvisionner en fournitures médicales supplémentaires un système de santé déjà fragilisé et très sollicité, qui doit aussi faire face à la propagation du Covid-19.

Nous nous employons aussi à répondre aux besoins à long terme comme la reconstruction de l'infrastructure et à apporter une aide cruciale en matière de santé mentale.

Des milliers de personnes ont perdu leur logement, leur commerce et leur emploi et auront besoin d'une aide massive pour se remettre sur pied.

- Fabrizio Carboni, directeur régional du CICR pour le Proche et le Moyen-Orient

Je souhaite aider

Nous finançons déjà des réparations du système d'alimentation en eau, d'évacuation des eaux usées et du réseau électrique et voulons aller plus loin plus encore. On estime que les dégâts causés aux équipements d'énergie et d'électricité touchent 700 000 Palestiniens, et que l'approvisionnement en eau a baissé de 40 %.

La reconstruction prendra des années et il faudra plus de temps encore pour que les vies brisées se reconstruisent. Pour ceux qui ont assisté aux attaques ou perdu des proches, la douleur est toujours là. Il y énormément à faire pour leur apporter l'aide dont ils ont besoin maintenant.

Soutenez notre action et agissez à nos côtés.

Participez

Faites un don