Mali : cultiver la terre en prison

14 novembre 2016

A 75 km de Bamako, à Kéniéroba, des détenus des centres pénitentiaires de la région cultivent eux-mêmes 30 hectares de terres agricoles. Ce projet de champ pénitentiaire contribue à améliorer l'alimentation des détenus et leurs conditions de détention et facilite également leur réinsertion future dans la société.

Le CICR, en partenariat avec le ministère de la Justice du Mali, apporte depuis deux ans un soutien technique et financier à ce projet. Sous la supervision des agronomes du CICR et grâce à la donation de semences, d'engrais, d'herbicides et de matériel agricole, les 30 hectares de terre produisent désormais du maïs, des haricots niébés et des arachides.

Voir aussi :
Images et vidéos du Mali

 

 

S'inscrire à la newsletter