Migrants du Sénégal portés disparus : « Et la mer l’a emporté à jamais »

16 décembre 2016

Kadhy et son mari Mamadou, porté disparu en 2006 à l'âge de 55 ans

L'épouse de Mamadou conserve les outils de menuisier de son mari – disposés ici sur une natte – pour le cas où il reviendrait. « Ainsi, il pourrait retravailler, et nous reprendrions notre vie d'avant », explique-t-elle.

Ils ont disparu il y a plus de dix ans. Des hommes de tous âges, partis du Sénégal à la recherche d'un avenir meilleur et dont on n'a plus jamais eu de nouvelles. Mais leurs villages, leurs familles ne les ont pas oubliés. Ils continuent de chercher à savoir ce qui est arrivé.

Nous avons envoyé le photographe José Cendon à Gandiol, au Sénégal, pour retrouver les lieux et les objets qu'ils avaient côtoyés.

Voir le reportage complet sur Medium

S'inscrire à la newsletter