Niger : une assistance médicale vitale fournie aux blessés de guerre

L'action de la Croix-Rouge à Diffa de juillet à septembre 2017

30 octobre 2017
Niger : une assistance médicale vitale fournie aux blessés de guerre
Une intervention chirurgicale est pratiquée au centre hospitalier régional de Diffa. CC BY-NC-ND / CICR / Mouhamadou B. Seck,

Dans la région de Diffa, des dizaines de milliers de déplacés internes, réfugiés et résidents continuent d'être affectés par les conséquences du conflit et de l'insécurité. Souvent, dépourvues du minimum vital, ces populations dépendent totalement de l'aide humanitaire pour faire face à leurs besoins essentiels.

Durant le troisième trimestre de l'année 2017, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge n'a pas ménagé ses efforts pour alléger les souffrances des populations vivant dans cette zone. Nous avons fourni une prise en charge médicale des blessés de guerre, offert notre appui pour un meilleur accès aux soins de santé et aidé au rétablissement des liens familiaux. Nous avons aussi visité des personnes privées de liberté, protégé la population civile et offert une assistance alimentaire aux déplacés et aux résidents vulnérables. Enfin, nous avons appuyé la production maraîchère, facilité l'accès à l'eau potable, soutenu l'élevage, amélioré les revenus des ménages vulnérables et fait la promotion du droit et des valeurs humanitaires universelles.

Faits marquants de l'action du CICR à Diffa au Niger de juillet à septembre 2017 :

Plus de 20 5oo ménages (plus de 123 200 personnes) déplacés/de retour dans leur région et résidents ont reçu au total près de 4 500 tonnes de vivres.
Plus de 13 000 déplacés ont reçu plus de 160 000 litres d'eau par jour.
Plus de 120 personnes (blessés de guerre ou autres urgences chirurgicales) ont été prises en charge. Plus de 190 interventions chirurgicales ont été effectuées.
Plus de 230 détenus vulnérables ou souffrant de malnutrition ont été pris en charge et traités.
Près de 2 500 abris d'urgence ont été distribués à plus de 13 500 personnes déplacées et réfugiées. Plus de 500 latrines d'urgence ont aussi été construites pour préserver leur hygiène.

 Pour en savoir plus, lire le compte rendu complet de nos activités dans la région de Diffa, au Niger.

 

Niger - Diffa - Faits et chiffres du troisième trimestre (juillet à septembre 2017)