Nigéria : les équipes chirurgicales du CICR à pied d’œuvre pour soigner les personnes blessées lors des frappes aériennes

20 janvier 2017
Nigéria : les équipes chirurgicales du CICR à pied d’œuvre pour soigner les personnes blessées lors des frappes aériennes
Maiduguri State Specialist Hospital / AFP

Abuja (CICR) – Trois jours après le bombardement d'un camp pour personnes déplacées à Rann (Nigéria), deux équipes chirurgicales du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), soutenues par un chirurgien nigérian, continuent de dispenser des soins aux personnes blessées dans l'incident.

Une centaine de blessés ont été évacués de Rann vers Maiduguri, où deux équipes chirurgicales ont pris en charge les cas les plus graves, parmi lesquels plus d'une vingtaine d'enfants.

« Les patients sont traités en fonction de la gravité de leurs blessures. Parmi les plus grièvement blessés, 24 ont déjà pu être opérés jusqu'ici. Quarante-quatre autres passeront en salle d'opération d'ici demain soir, a expliqué le Dr Laurent Singa, chirurgien du CICR. L'une des principales difficultés était le nombre élevé d'enfants parmi les blessés, dont certains n'étaient accompagnés par aucun membre de leur famille. Les volontaires de la Croix-Rouge du Nigéria font un travail remarquable et prennent bien soin d'eux. »

CC BY-NC-ND / ICRC / Umar Sadiq

Les équipes de la Croix-Rouge du Nigéria ont également pris en charge les corps des personnes tuées à Rann lors des frappes aériennes et informé les familles des victimes. Le CICR a fourni des sacs mortuaires ainsi que du matériel de bandage, des médicaments et des solutions intraveineuses aux structures de santé, notamment à un hôpital militaire de Maiduguri.

La communauté mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge demeure profondément marquée par la perte de six membres de la Croix-Rouge du Nigéria, qui figuraient parmi les dizaines de victimes du bombardement. Les volontaires de la Société nationale nigériane sont déterminés à démarrer dès que possible l'opération de distribution de vivres que leurs six collègues s'apprêtaient à lancer en faveur de plus de 25 000 personnes déplacées à Rann. Par ce geste d'humanité, ils entendent honorer la mémoire des six volontaires tués.

Informations complémentaires :
Nwakpa O. Nwakpa, Croix-Rouge du Nigéria, tél. : +234 803 473 62 00, nwakpaon@redcrossnigeria.org
Aleksandra Matijevic Mosimann, CICR Abuja, tél. : +234 706 418 90 02 ou +234 703 595 41 68
Jason Straziuso, CICR Nairobi, tél. : +254 733 622 026

S'inscrire à la newsletter