Ouverture des archives du CICR, 1966-1975

10 juin 2015
Ouverture des archives du CICR, 1966-1975

Les archives publiques du CICR pour la période 1966-1975 seront ouvertes à la consultation publique dès le 15 juin 2015.

Ces archives couvrent un certain nombre d'événements historiques majeurs, tels que la guerre du Biafra au Nigéria (1967-1970), la guerre du Viet Nam (1964-1975), le contrôle de la Grèce par la junte militaire (1967-1974) et le coup d'État contre le président Allende au Chili (1973). D'autres archives importantes seront rendues publiques, portant notamment sur l'activité du CICR en Afrique du Sud à l'époque de la détention de Nelson Mandela, le conflit à Chypre et les guerres d'indépendance au Mozambique et en Angola.

« Il s'agit d'archives extrêmement riches, qui donnent un aperçu de l'action humanitaire menée par le CICR à ces périodes cruciales. Les documents offriront un nouveau regard sur ces événements internationaux aux universitaires, aux étudiants et à toutes les personnes intéressées », déclare David-Pierre Marquet, chef adjoint de l'Unité bibliothèque et archives publiques du CICR.

Le délai de protection fixé par le CICR est de 40 ans pour les dossiers généraux et de 60 ans pour les autres dossiers. L'immense majorité (97 %) des quelque 16 000 documents pour la période 1966-1975 relèvent de cette première catégorie. Les documents restants seront ouverts à la consultation après 60 ans.

« Par souci de transparence, les dossiers qui existent mais qui ne sont pas encore accessibles au public seront clairement indiqués dans l'inventaire d'archives », explique Daniel Palmieri, chargé de recherches historiques au CICR.

L'institution a décidé en 1996 d'ouvrir ses archives au public et procède grosso modo dans l'ordre chronologique. Les archives consultables couvrent actuellement la période de 1863 à 1965.

Note :

La plupart des documents d'archives du CICR sont en français. Si vous souhaitez consulter les archives historiques du CICR, contactez-nous pour fixer un rendez-vous (par téléphone ou courrier postal ou électronique). À votre arrivée au siège du CICR, adressez-vous à la réception, qui avertira le personnel des archives. L'utilisation d'appareils photo numériques et de téléphones portables est autorisée dans la salle de lecture des archives, à condition de ne pas déranger les autres lecteurs. L'utilisation de scanners est interdite.

La salle de lecture publique est ouverte sur rendez-vous, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30.

Pour organiser une interview, contactez Michèle Hou, cheffe adjointe de l'Unité bibliothèque et archives publiques, +41 22 730 20 59, mhuang@icrc.org

 Voir aussi :Les archives du CICR

Inventaire des archives générales 1966-1975

S'inscrire à la newsletter