Pakistan : une violente attaque contre un hôpital de Quetta fait plus de 50 morts

08 août 2016

Genève / Islamabad (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est profondément attristé par la terrible attaque à la bombe qui s'est produite aujourd'hui à l'hôpital civil de Quetta et qui a fait plus de 50 morts et de nombreux blessés.

Reto Stocker, chef de la délégation du CICR au Pakistan, déclare : « Nous sommes choqués que tant de personnes innocentes aient été tuées de sang-froid, juste devant le service des urgences de l'hôpital civil de Quetta. Les hôpitaux sont des lieux où l'on sauve des vies – rien ne saurait justifier une attaque aussi abjecte. En ces heures difficiles, nous partageons le chagrin et la douleur des familles endeuillées ».

Le non-respect de plus en plus répandu des hôpitaux, des personnels médicaux et des ambulances est l'une des principales préoccupations du CICR dans le monde et au Pakistan. Les structures de santé doivent à tout prix être protégées. En collaboration avec le corps médical pakistanais, le CICR s'emploie depuis deux ans à promouvoir la sécurité des services de santé en toute circonstance.

Informations complémentaires :
Najum Abbasi, CICR Islamabad, tél. +92 300 852 91 08
Neha Thakkar, CICR Genève, tél. +41 79 574 0636