Philippines : gagner sa vie, un an après le passage du typhon Haiyan

04 novembre 2014

Floro est pêcheur. Avant le passage du typhon Haiyan, il pêchait la nuit au clair de lune et écoulait ses poissons le jour sur les marchés. Puis il y a un an, son bateau a été ravagé. Du jour au lendemain, Floro a dû déployer des efforts considérables pour nourrir sa famille. A-t-il réussi à reprendre le dessus ?

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a rencontré Floro il y a six mois, quand sa famille et lui vivaient encore de subventions (voir l’histoire de Floro, pêcheur). Floro, comme de nombreux pêcheurs, recevait des espèces destinées à l'aider à racheter un bateau et du matériel.

Un an après, Floro et sa famille sont de nouveau autonomes.

Pour aider les personnes comme Floro, le CICR a :

  • octroyé des subventions à plus de 6 500 pêcheurs pour qu'ils puissent acheter un bateau et du matériel de pêche, et
  • octroyé des subventions à quelque 3 500 familles pour qu'elles redémarrent la petite entreprise qu’elles avaient dans le secteur agricole ou de l'élevage avant le passage du typhon ou qu’elles lancent une autre activité génératrice de revenus.

S'inscrire à la newsletter