Philippines : le CICR intensifie son action à Marawi

26 mai 2017
Philippines : le CICR intensifie son action à Marawi
Le CICR a transporté au moins 300 personnes déplacées de Marawi vers le centre d’évacuation de Saguiaran, en donnant la priorité aux plus vulnérables. Photo CICR

Des milliers de personnes continuent de fuir les combats qui font rage à Marawi, la capitale de la province de Lanao del Sur, dans le sud des Philippines, pour rejoindre les régions voisines, dont la ville d’Iligan, en quête de sécurité. Beaucoup de familles s’installent chez des proches tandis que d’autres se rendent dans des centres d’évacuation ou cherchent refuge dans des écoles.

« Ce matin, notre équipe a finalement pu entrer dans la ville de Marawi. Elle y a distribué 1 000 bidons d’eau aux familles déplacées et transféré au moins 300 habitants de Marawi vers le centre d’évacuation de Saguiaran. Nous avons pu nous rendre à Marawi grâce aux contacts que nous entretenons avec différentes parties prenantes », a expliqué Pascal Porchet, chef de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) aux Philippines. « La situation est très instable. Des habitants fuient Marawi, d’autres reviennent s’y installer. Nous sommes extrêmement préoccupés par le sort de ceux qui sont pris au piège ou ont choisi de rester dans la ville et qui ont besoin de nourriture et d’eau. Nos équipes sur le terrain s’emploient actuellement à évaluer la situation pour avoir une idée claire du nombre de personnes déplacées et de leurs besoins », a-t-il ajouté.

À Iligan, le CICR a prépositionné des kits médicaux pour renforcer la capacité des dispensaires ruraux à répondre aux besoins sanitaires essentiels des personnes déplacées. Ils comprennent des médicaments de base, des antibiotiques, du matériel de pansement ainsi que des médicaments injectables et des liquides intraveineux pour soigner 30 000 personnes pendant trois mois. L’un de ces kits sera remis au dispensaire de Saguiaran cet après-midi.

Des fournitures médicales pour le traitement des blessés ont en outre été envoyées sur place pour réapprovisionner les hôpitaux qui en ont besoin. Par ailleurs, des vivres, des articles ménagers de première nécessité et des assortiments de produits d’hygiène quitteront l’entrepôt du CICR à Davao cet après-midi pour être prépositionnés à Iligan.

Le CICR a également fourni des trousses de premiers secours et des assortiments de pansements aux sections de la Croix-Rouge philippine des villes de Marawi et d’Iligan, et affecté des ressources à la mobilisation de volontaires de la Croix-Rouge philippine en cas de besoin. Le CICR et la Croix Rouge philippine – son partenaire principal dans le pays – coordonneront leurs opérations en fonction des besoins.

Tandis que les hostilités se poursuivent à Marawi et que de nombreux habitants se trouvent encore dans la ville, Pascal Porchet a appelé les acteurs engagés dans les combats à prendre toutes les précautions nécessaires pour épargner les civils et les biens civils.

« Le droit international humanitaire reste applicable, malgré la proclamation de la loi martiale à Mindanao. Il doit donc être respecté en tout temps et par toutes les parties. Les personnes arrêtées doivent être traitées avec humanité. Le CICR continuera d’évaluer leurs conditions de détention et le traitement qui leur est réservé », a-t-il déclaré.

Le droit international humanitaire limite les moyens et les méthodes de guerre et protège les personnes qui ne participent pas aux combats (civils, médecins, travailleurs humanitaires) ainsi que celles qui n’y participent plus (combattants blessés, malades, capturés ou détenus). Ces restrictions imposées par le droit sont particulièrement importantes dans les zones habitées, où le risque de causer des dommages aux civils et aux biens de caractère civil, notamment aux infrastructures essentielles, est plus élevé.

Le CICR est une organisation humanitaire neutre, impartiale et indépendante qui apporte protection et assistance aux victimes de conflits armés et dont le mandat international consiste à promouvoir la connaissance et le respect du droit international humanitaire.

Informations complémentaires :
Lany de la Cruz CICR Iligan, tel. 0999 887 0985
Allison Lopez CICR Manila, tel: 0908 868 6884
Heidi Anicete CICR Manila, tel: 0928 504 7648

S'inscrire à la newsletter