Photojournalisme : appel à candidatures pour la 8ème édition du Visa d'Or Humanitaire de CICR

Thématique : la guerre en ville et les conséquences sur les populations obligées de se terrer ou de fuir.

08 mai 2018
Photojournalisme : appel à candidatures pour la 8ème édition du Visa d'Or Humanitaire de CICR

Créé en 2011 et doté de 8000 euros, le "Visa d'Or humanitaire du CICR" récompense chaque année une ou un photojournaliste professionnel ayant couvert une problématique humanitaire en lien avec un conflit armé. Cette année, le thème de ce concours photographique porte sur la guerre en ville et les conséquences sur les populations obligées de se terrer ou de fuir.
 

 

Les candidats pour l'édition 2018 du "Visa d'Or humanitaire du CICR" peuvent adresser leurs sujets jusqu'au 11 juin inclus.

Le gagnant sera récompensé en septembre dans le cadre du prestigieux Festival international de photojournalisme de Perpignan, Visa pour l'Image.

"A travers le Visa d'or humanitaire, notre volonté est bien sûr de valoriser le travail que réalise chaque jour les photojournalistes sur le terrain, mais aussi et avant tout, d'alerter le plus grand nombre de personnes sur le non-respect du droit international humanitaire, notamment lorsque les belligérants déplacent les zones de combat vers les villes et prennent à partie des millions de civils."

Peut concourir au Visa d'Or humanitaire tout photojournaliste professionnel, indépendant ou travaillant pour un média. Le reportage proposé devra avoir été réalisé dans les deux ans précédant la participation au concours.

Téléchargez : Dossier de candidature, jusqu'au 11 juin 2018

Le Jury de l'édition 2017 du Visa d'Or humanitaire du CICR a récompensé le travail d'une jeune photojournaliste, Angela Ponce Romero. Intitulé Ayacucho, du nom de l'une des principales villes du Pérou, le reportage traite des personnes portées disparues lors des violences entre les forces gouvernementales et le groupe armé Sentier Lumineux.


L'une des photos primées d'Angela Ponce Romero, récompensée pour son travail sur les « disparus » d'Ayacucho au Pérou.

 

Formulaire d'inscription