Soudan : le CICR déplore l’attaque délibérée et meurtrière contre son convoi humanitaire à Khartoum

Soudan : le CICR déplore l’attaque délibérée et meurtrière contre son convoi humanitaire à Khartoum

Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est choqué et dévasté par l’attaque délibérée dont son convoi humanitaire a fait l’objet dimanche à Khartoum
Communiqué de presse 10 décembre 2023 Soudan

L’incident, qui s’est produit dans le quartier d’Al-Shajara, a coûté la vie à deux personnes et fait sept blessés, dont trois membres du personnel du CICR. Les blessés ont été transportés d’urgence à l’hôpital pour y recevoir des soins médicaux.

Composé de trois véhicules et de trois bus du CICR, tous clairement marqués de l’emblème de la Croix-Rouge, le convoi humanitaire devait évacuer plus d’une centaine de civils vulnérables de Khartoum à Wad Madani lorsqu’il a été attaqué à l’entrée de la zone d’évacuation.

L’opération humanitaire avait été demandée et coordonnée par les parties au conflit, qui avaient donné leur accord et fourni les garanties de sécurité nécessaires.

« Cette attaque est inacceptable et nous sommes dévastés », a déclaré Pierre Dorbes, chef de la délégation du CICR au Soudan. « Je suis choqué par le mépris total de l’emblème de la Croix-Rouge, qui doit être respecté et protégé conformément au droit international humanitaire. Notre mission aujourd’hui était de mettre ces civils en sécurité. Au lieu de cela, des vies ont été tragiquement perdues. Je suis de tout cœur avec les proches des personnes tuées, et nous espérons ardemment que les blessés se rétabliront complètement ».

En tant qu’organisation humanitaire neutre et impartiale, le CICR joue son rôle d’intermédiaire neutre indépendamment des parties au conflit. L’opération de dimanche visant à évacuer des civils – notamment des malades, des enfants, des orphelins et des personnes âgées – d’une zone de combats intenses à Khartoum a été annulée jusqu’à ce qu’une nouvelle évaluation de la situation en matière de sécurité puisse être effectuée.

Le CICR appelle à la protection immédiate de tous les civils, y compris les travailleurs humanitaires et le personnel médical. Les civils ne doivent jamais faire l’objet d’attaques directes. En outre, les civils pris au piège dans les zones de combat doivent pouvoir quitter les zones de conflit en toute sécurité, et les parties belligérantes doivent faciliter cette opération. En tant qu’intermédiaire neutre, le CICR est prêt à poursuivre ces évacuations au Soudan, à condition que les parties au conflit respectent les emblèmes de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, qui ne doivent jamais être pris pour cible.

 

À propos du CICR

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est une organisation neutre, impartiale et indépendante dont le mandat strictement humanitaire découle des Conventions de Genève de 1949. Il porte assistance aux personnes touchées par un conflit armé ou d’autres situations de violence partout dans le monde, mettant tout en œuvre pour améliorer leur sort et préserver leur dignité, souvent en collaboration avec ses partenaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

 

Informations complémentaires :

Adnan Hezam, tél. : +201551680068, e-mail : ahizam@icrc.org

Alyona Synenko, tél. : + 254716897265, e-mail : asynenko@icrc.org