Syrie : un premier convoi de secours essentiels parvient aux personnes piégées dans la Ghouta orientale

05 mars 2018
Syrie : un premier convoi de secours essentiels parvient aux personnes piégées dans la Ghouta orientale
CC BY-NC-ND/ICRC

Damas (CICR) – Après avoir tenté à de multiples reprises d'obtenir un accès humanitaire à la Ghouta orientale au cours des dernières semaines, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a finalement pu entrer dans la ville de Douma en début de journée, dans le cadre d'un convoi humanitaire organisé conjointement avec le Croissant-Rouge arabe syrien et les Nations Unies.

Le convoi de 46 camions transportait 5 500 colis alimentaires pour un mois destinés à plus de 27 500 personnes (un colis par famille de cinq), ainsi que des fournitures médicales et chirurgicales vitales comme du matériel de pansement.

« Ce convoi constitue un premier pas positif qui atténuera dans l'immédiat les souffrances d'une partie des civils dans la région de la Ghouta orientale. Mais un seul convoi, aussi important soit-il, ne suffira jamais compte tenu des conditions désastreuses et des pénuries auxquelles la population est confrontée. Un accès humanitaire constant doit impérativement être garanti et davantage d'autorisations doivent être accordées dans les jours et les semaines à venir », déclare Robert Mardini, directeur du CICR pour le Proche et le Moyen-Orient.

Le CICR n'avait plus pu fournir d'aide humanitaire dans la Ghouta orientale depuis le 12 novembre dernier.

Depuis quelques semaines, de nombreux habitants de la Ghouta orientale sont morts dans les combats intenses ou faute d'accès aux soins médicaux. Cherchant à se protéger des bombardements continus, des familles ont passé des jours et des nuits cachées dans des abris souterrains, avec presque rien à manger.

Des hôpitaux, des maisons et des installations du Croissant-Rouge arabe syrien ont été endommagés et continuent d'être pris pour cible. Cette situation est inacceptable.

La ville de Damas n'est pas épargnée. De nombreux quartiers ont essuyé des tirs de mortiers ces dernières semaines, faisant des morts et des blessés parmi les civils.

Le CICR a demandé à maintes reprises à tous les acteurs en Syrie de respecter le droit de la guerre, qui est actuellement ignoré. Aujourd'hui, nous exhortons une fois encore les parties au conflit à prendre toutes les précautions possibles pour épargner et protéger les civils.

Note à l'intention des rédactions
Des problèmes de connexion empêchent pour l'instant la tenue d'interviews avec nos équipes sur le terrain dans la Ghouta orientale. Le convoi devrait être de retour à Damas tard ce soir.

Informations complémentaires :
Ingy Sedky, CICR Damas, tél. : +963 930 336 718
Pawel Krzysiek, CICR Damas, tél. : +963 993 700 847
Yara Khaweja, CICR Beyrouth (langue arabe), tél. : +961 70 153 928
Iolanda Jaquemet, CICR Genève, tél. : +41 79 447 37 26

Voir aussi :