Tchad : la distribution de semences permettra de relancer la production agricole de 5 300 familles de la région du Lac Tchad

06 juin 2016
Tchad : la distribution de semences permettra de relancer la production agricole de 5 300 familles de la région du Lac Tchad
En septembre 2015, le CICR avait déjà distribué des articles essentiels de ménage à des familles déplacées autour de Baga Sola, avec le soutien de la Croix-Rouge Tchadienne.

N'Djamena (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) commence aujourd'hui une distribution de semences, d'outils agricoles et d'articles ménagers essentiels pour 5 300 familles des sous-préfectures de Liwa et de Baga Sola. Cette aide d'urgence vise à renforcer l'autonomie et la résilience des personnes déplacées et des communautés d'accueil, toutes deux éprouvées par le conflit qui fait rage dans la région du Lac Tchad.

« La situation humanitaire est préoccupante dans la région du Lac : les déplacés ont perdu tout ce qu'ils possédaient lorsqu'ils ont fui, les besoins sont énormes et l'assistance humanitaire encore faible », déclare John Karongo, responsable des activités de sécurité économique du CICR au Tchad. L'afflux de déplacés pèse aussi sur les communautés d'accueil, dont la générosité est fortement mise à contribution. De plus, la situation sécuritaire limite les déplacements et l'accès aux moyens traditionnels de subsistance.

La distribution de semences (maïs, mil, haricot, gombo et oseille), d'outils agricoles, et pour les plus vulnérables, d'articles ménagers essentiels (ustensiles de cuisine, couvertures, nattes et bâches notamment) doit permettre de relancer les activités agricoles et d'améliorer les conditions économiques de 5 300 ménages (déplacés et résidents). Des vivres complètent cette assistance d'urgence qui soulagera les familles pendant la période de soudure, en attendant la première récolte.

Cette opération de soutien des communautés de Liwa et Baga Sola s'inscrit dans la volonté du CICR de répondre aux besoins humanitaires provoqués par le conflit autour du Lac Tchad, et de renforcer ses activités dans les quatre pays touchés (Nigéria, Niger, Cameroun et Tchad).

Informations complémentaires :
Emmanuel Kagimbura, CICR N'Djamena, tél : +235 66 20 10 05
Elodie Schindler, CICR Genève, tél : +41 22 730 21 86 ou +41 79 217 32 17