Conflit du Haut-Karabakh : un lourd tribut à payer