Israël et les territoires occupés

En Israël et dans les territoires occupés, le CICR centre son action sur la protection des civils, l'assistance aux personnes détenues et l'aide aux personnes les plus vulnérables. En particulier nous tentons de répondre à la crise humanitaire en Palestine (Bande de Gaza et Cisjordanie). Nous soutenons le Croissant-Rouge palestinien et le Magen David Adom et rappelons périodiquement aux autorités israéliennes les obligations qui leur incombent à l'égard de la population vivant sous son occupation.

Actualités
En chiffres

De janvier à juin 2016

  • 150 000
    personnes de la bande de Gaza ont bénéficié de la réparation de 34 puits et de la remise en état d'une station de pompage.
  • 26 000
    patients ont été transférés par la Société du Croissant-Rouge palestinien dans tout le territoire palestinien occupé, grâce au soutien financier du CICR.
  • 14 219
    détenus aux mains des autorités israéliennes et palestiniennes ont bénéficié de visites du CICR qui a évalué leurs conditions de détention et le traitement qui leur était réservé, et des recommandations spécifiques ont été suivies par les autorités
  • 300
    agriculteurs vivant dans la zone frontalière de la bande de Gaza ont pu moissonner à 100 - 300 m de la barrière de sécurité pour la première fois depuis 7 ans, grâce à la présence protectrice du CICR et à la coordination avec les parties au conflit.
  • 600
    personnes handicapées vivant dans la bande de Gaza ont bénéficié de services de réadaptation physique au Centre d'appareillage orthopédique et de prise en charge de la poliomyélite, avec le soutien matériel et technique de la Croix-Rouge de Norvège et
  • 6 494
    Palestiniens détenus en Israël ont reçu des visites de leurs proches de Jérusalem-Est, du plateau du Golan, de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, dans le cadre du programme de visites familiales du CICR.
  • 718
    ménages (4 328 personnes) ont bénéficié de programmes de soutien des moyens de subsistance dans la bande de Gaza (semences / engrais, outils, infrastructure d'irrigation).
  • 992
    personnes handicapées ont accédé à des services à Gaza, grâce à la fourniture d'un soutien technique et de matériel.
  • 6 555
    étudiants, 30 enseignants et 5 252 personnes vivant dans des zones contaminées par des armes à Gaza ont bénéficié de programmes de formation à la sensibilisation aux restes explosifs de guerre.

Participez

Faites un don d'espoir