Comité international de la Croix-Rouge

Le CICR, créé en 1863, fournit une assistance humanitaire aux personnes touchées par un conflit ou une situation de violence armée et fait connaître les règles qui protègent les victimes de la guerre. Institution neutre et indépendante, son mandat découle essentiellement des Conventions de Genève de 1949. Basée à Genève, en Suisse, elle emploie quelque 13 000 personnes dans plus de 80 pays ; elle est financée principalement par des dons provenant de gouvernements et de Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

L'action du CICR se fonde sur les Conventions de Genève de 1949 et leurs Protocoles additionnels, ses Statuts – ainsi que ceux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge – et les résolutions des Conférences internationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Le CICR est une institution indépendante et neutre qui protège et assiste les victimes de conflits armés et d'autres situations de violence. Il intervient dans les situations d'urgence, et s'emploie également à promouvoir le respect du droit international humanitaire et son intégration dans les législations nationales.

protéger la vie et la dignité des victimes de conflits armés et d'autres situations de violence, et de leur porter assistance.

La Mission du CICR

Organisation impartiale, neutre et indépendante, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a la mission exclusivement humanitaire de protéger la vie et la dignité des victimes de conflits armés et d'autres situations de violence, et de leur porter assistance.

Le CICR s'efforce également de prévenir la souffrance par la promotion et le renforcement du droit et des principes humanitaires universels.

Plus

Le CICR est dirigé par l'Assemblée, le Conseil de l'Assemblée (un organe subsidiaire doté de certains pouvoirs, que lui délègue l'Assemblée) et la Direction (l'organe exécutif). Tant l'Assemblée, qui compte jusqu'à 25 membres de nationalité suisse, désignés par cooptation, que le Conseil de l'Assemblée sont présidés par le président du CICR, Peter Maurer. Il est assisté par une vice-présidente, Christine Beerli.

Le CICR est financé par des contributions volontaires des États parties aux Conventions de Genève (gouvernements), des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, d'organisations supranationales (telles que la Commission européenne), ainsi que de différentes sources, publiques et privées.

Chaque année, le CICR lance des appels pour couvrir les coûts prévus pour les activités menées sur le terrain et au siège. Il lance également des appels supplémentaires, s'il y a lieu, pour répondre aux besoins sur le terrain. Nous rendons compte de notre action et de nos dépenses dans notre rapport d'activité annuel.

1,29 milliard
de francs suisses dépensés dans nos opérations en 2014
82,82%
de notre financement provient des États
543 millions
de francs suisses dépensés dans nos opérations en 2013

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est le plus grand réseau humanitaire au monde. Sa mission est d’alléger les souffrances humaines, de protéger la vie et la santé et de faire respecter la dignité humaine, particulièrement dans les conflits armés et d’autres situations d’urgence. Le Mouvement, qui est présent dans tous les pays, est soutenu par des millions de volontaires.

Plus

Depuis sa création en 1863, le CICR a pour seul objectif de protéger et d'assister les victimes de conflits armés et de situations de violence. Pour ce faire, il déploie son action dans le monde entier, encourage le développement du DIH et incite les gouvernements et porteurs d'armes à le respecter. Son histoire est aussi celle de la mise en place d'une action humanitaire, de l'élaboration des Conventions de Genève et de la création du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Plus

Le CICR administre des fonds créés grâce aux dons de particuliers ou d'organisations.

Ils ont pour objectif de contribuer à promouvoir et développer les activités de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ainsi que le droit international humanitaire, à reconnaître le mérite de ceux qui ont apporté une contribution particulière à l'action du CICR et à soutenir les collaborateurs en difficulté.

Plus

Médaille Florence Nightingale
Cette médaille récompense le courage et le dévouement exceptionnels d’infirmiers ou infirmières qui portent secours aux victimes d'un conflit armé ou d'une catastrophe naturelle.
Fonds français Maurice de Madre
Ce fonds est destiné au personnel du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge qui ont été blessés dans le cadre de leur travail au sein du Mouvement ou qui souffrent d'une maladie liée à leur travail et pour les familles des membres du personnel qui ont perdu leur vie dans l'exercice de leur travail au sein du Mouvement.
Fonds de l'impératrice Shôken
Le Fonds de l’impératrice Shôken a été créé en 1912 par S.M. l’Impératrice du Japon afin de soutenir les activités de Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge partout dans le monde. Depuis, il n’a cessé de croître grâce aux contributions du gouvernement japonais, de la Croix-Rouge du Japon et de la famille impériale.
Fonds Paul Reuter
Créé en 1983, grâce au don généreux fait au CICR par feu le professeur Paul Reuter, professeur honoraire de l’Université de Paris, membre de l’Institut de droit international, le Fonds Paul Reuter, selon ses statuts, a deux objectifs. Ses revenus servent, d’une part, à encourager une œuvre ou une entreprise dans le domaine du droit international humanitaire et sa diffusion et, d’autre part, à financer le Prix Paul Reuter.