Finances

Le CICR est financé par les contributions volontaires des États parties aux Conventions de Genève (gouvernements), des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, d'organisations supranationales (telles que la Commission européenne) et d'autres sources publiques et privées. Chaque année, le CICR lance des appels pour couvrir les coûts prévus de ses activités et rend compte de son action et de ses dépenses dans son rapport d'activité annuel.

 

S'inscrire à la newsletter