Les activités menées par le CICR au Kirghizistan

20-11-2014 Éclairage

Au Kirghizistan, le CICR porte assistance aux victimes de violence, visite des détenus, s’emploie à promouvoir le DIH, rénove et approvisionne des structures de santé, coopère avec les autorités sur la question des personnes disparues et aide à former les membres de la Société du Croissant-Rouge du Kirghizistan.

Activités en faveur des détenus

Le CICR visite régulièrement des détenus pour s’assurer que leurs conditions de détention et le traitement qui leur est réservé sont conformes aux normes internationales. Nous travaillons en collaboration avec les autorités compétentes et aidons notamment les familles de détenus à rendre visite à leurs proches.

Nous participons très activement à la lutte contre la tuberculose dans les prisons, qui constitue une réelle menace pour la santé publique, et coopérons étroitement avec les ministères concernés afin d’améliorer l’accès aux soins de santé de base dans les lieux de détention transitoires.

Promotion du droit international humanitaire (DIH)

Le CICR prodigue aux organismes gouvernementaux des conseils sur la mise en œuvre du DIH et appuie l’intégration de cette branche du droit, ainsi que d’autres règles internationales applicables aux situations de violence, dans la pratique opérationnelle des forces armées et des services de maintien de l’ordre.

Il encourage en outre l’enseignement du DIH dans les universités.

Soutien à la Société du Croissant-Rouge du Kirghizistan

Le CICR aide la Société du Croissant-Rouge du Kirghizistan à renforcer ses capacités dans les domaines de l’intervention en cas de violences ou d’autres situations d’urgence, du rétablissement des liens familiaux et de la promotion des valeurs humanitaires fondamentales.

Santé

Le CICR rénove certaines structures de soins de santé dans le sud du pays et leur fournit du matériel médical. En coopération avec le ministère de la Santé, il organise des cours de traumatologie d’urgence pour préparer le personnel médical à faire face à un afflux potentiel de patients.

Personnes portées disparues

Le CICR soutient les efforts déployés par les autorités pour élucider le sort des personnes disparues, renforcer les droits des membres de leur famille et prévenir les disparitions.

Préparation aux situations d’urgence

Le CICR aide les autorités kirghizes à se préparer à répondre aux besoins humanitaires qui pourraient surgir dans les situations d’urgence.

Présence au Kirghizistan

Le CICR maintient une délégation à Bichkek, une sous-délégation à Och et une antenne à Batken.

Photos

Un patient prend son traitement sous la supervision d’un membre du personnel médical du CICR. 

Bichkek, Kirghizistan.
Un patient prend son traitement sous la supervision d’un membre du personnel médical du CICR.
/ CC BY-NC-ND / CICR

Rubriques associées