Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Papouasie-Nouvelle-Guinée : séminaires du CICR pour officiers supérieurs de la défense et de la police

21-03-2002 Communiqué de presse 02/12

Des officiers supérieurs de la défense et de la police de Papouasie-Nouvelle-Guinée ont participé le 15 mars à une cérémonie marquant la fin de cours de droit international humanitaire tenus parallèlement à Port Moresby. Les séminaires, parrainés et dirigés par la délégation régionale du CICR à Suva, ont porté sur la responsabilité de l'état-major dans les opérations liées à la sécurité intérieure.

Treize officiers supérieurs des forces de défense de Papouasie-Nouvelle-Guinée ont suivi, à Murray Barracks, un cours de quatre jours sur le droit des conflits armés, tandis que 14 officiers supérieurs de la police royale de Papouasie-Nouvelle-Guinée participaient à un séminaire sur le droit international humanitaire et le droit des droits de l'homme à l'École de police de Bomana.

S'adressant aux participants, le chef de la délégation régionale du CICR s'est félicité de la volonté manifestée par l'actuel état-major des forces de défense d'intensifier la formation au droit humanitaire, qui a repris après une interruption de cinq ans. La possibilité d'un renforcement de la coopération, à travers l'organisation de cours de niveau avancé, est examinée.

Le séminaire pour officiers de police sera suivi, du 18 au 22 mars, d'un cours destiné aux commandants de l'Islands Region. Celui-ci sera le point culminant d'un programme triennal de formation mis en place par le CICR en coopération avec la police royale. Des mesures ont été prises pour intégrer le matériel didactique de base dans les modules de formation de la police à tous les échelons de la hiérarchie et pour organiser, ultérieurement cette année, des cours de «formation de s formateurs » aux Fidji.