Page archivée: peut contenir des informations obsolètes

Angola : inauguration de deux postes de santé

31-10-2002 Communiqué de presse 02/44

Après plusieurs mois de travaux, deux postes de santé réhabilités par le CICR ont été inaugurés en octobre, l'un à Ngongoinga (province de Huambo), et l'autre à Njimba Silili, près de Kuito (province de Bié). Les populations vivant à l’écart des grandes villes auront désormais accès aux soins de santé de base, dont elles avaient été privées pendant les longues années de guerre. Les discours prononcés lors des cérémonies d'inauguration reflétaient une certaine fierté – celle de ne plus dépendre entièrement des établissements médicaux des capitales provinciales. Ainsi, un soba , un chef de village traditionnel, a raconté qu'il se levait presque chaque nuit pour aller au nouveau poste de santé, non pas pour recevoir des soins, mais pour s'assurer que tout était bel et bien en ordre.

Les villageois sont venus en nombre pour assister aux cérémonies aux côtés des représentants provinciaux de plusieurs ministères, de la Croix-Rouge angolaise et du CICR. Le poste de santé de Ngongoinga, flambant neuf, compte plusieurs salles de consultation, dont une salle d'obstétrique, en plus d'une pharmacie. Celui de Njimba Silili n’est pas en reste: il s’est vu offrir, par la Société nationale et par l’UNICEF, un espace récréatif pour les enfants du village. Le rire des enfants donnera sans doute un sens additionnel au nom Njimba Silili, qui signifie «je chante, et donc je ne pleure pas» en umbundu, la langue du haut plateau central de l'Angola.

Parmi les diverses activités qui ont été organisées à l’occasion de ces deux inaugurations, il convient de mentionner une séance de sensibilisation au SIDA et un verre de l'amitié avec la communauté. Les projets du CICR en matière de réhabilitation de centres de santé sont concentrés dans les provinces de Huambo, de Kuito et d’Uige. Le CICR apporte son soutien à 11 postes de santé.